Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Le général Leclerc - Général Vézinet
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


PCF - Parti Communiste Français

Dans ce texte :

Sur la drôle de guerre, le soldat Thorez et le ministre Dautry de Emmanuel de Chambost le vendredi 27 mars 2015 à 10h52

Soyons justes à l'égard de Tracou, de Lattre, Thorez et les autres:

- Sur la désertion de Thorez, on peut lire ici le témoignage de Mounette Dutilleul. On pourrait discuter des détails et se livrer à une analyse critique du témoignage de Mounette - confié vers 1973 au petit Denis (Peschanski) qui était un peu de la famille - mais, en gros, c'est sur les directives de l'Internationale que Thorez a quitté l'armée dans les premiers jours d'octobre 1939, rejoint la Belgique, puis Moscou.

- Mounette s'était rendu en Belgique, fin septembre pour prendre les directives de Fried, juste après la dissolution du Parti. Au début du mois d'octobre, les dirigeants du Parti mobilisés dans l'armée (comme Thorez, Guyot et quelques autres) n'étaient menacés en aucune façon. A partir du moment où sa hiérarchie lui dit que cette guerre n'est pas antifasciste, mais impérialiste, le soldat Thorez, discipliné, se rend là où il est mobilisé par l'Internationale communiste, en l'occurrence, à Moscou.

- Dire que la drôle de guerre était faite uniquement contre le PCF est une vision que les communistes se sont complus à entretenir, mais qui est difficilement défendable, en dépit de l'internement administratif, réel, de nombreux communistes. Pendant la drôle de guerre une intense mobilisation industrielle fut menée sous la houlette du ministre Dautry. Est-ce que les communistes auraient participé à cette mobilisation s'ils avaient été moins réprimés ? Je laisse la question ouverte.

Emmanuel

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes