Décryptage du forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

SS - Histoire du service secret nazi - André Brissaud
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


R - Résistance (France)
-

Dans le cadre de l'organisation de la Résistance, la lettre R suivie de 1 à 6 indiquait une région de la zone Sud (zone non occupée jusqu'en 1942).
R1 : Région Rhône-Alpes (centre Lyon).
R2 : Région Provence-Côte d'Azur (centre Marseille).
R3 : Région Languedoc-Roussillon (centre Montpellier).
R4 : Région du Sud-Ouest (centre Toulouse).
R5 : Région de Limoges (centre Brives puis Limoges).
R6 : Région de l'Auvergne (centre Clermont-Ferrand).

En zone Nord occupée, les régions étaient définies par les simples lettres : P - A - B - C - D - M
(voir "zone")


SS - Schutzstaffel - Allemagne nazie
-

"Echelon de protection" ou "Section de protection".
Créée en 1923, la SS est d'abord la garde prétorienne de Hitler. Sous l'impulsion de Heinrich Himmler qui en prend la tête le 6 juin 1929, elle devient la police du Reich. A partir de 1937, la SS est chargée de la gestion du système concentrationnaire.
Himmler portera le titre de "Reichsfürher-SS".

A partir de 1935, la SS se subdivise en différentes branches notamment:
- SS Verfügungstruppe (troupes mises à disposition), organisées militairement et qui deviennent, au début de la guerre, les Waffen SS.
- SS Totenkopf (tête de mort) chargées de la garde des camps de concentration.

Dans ce texte :

3 réponses à 2 questions de Etienne Lorenceau le mardi 30 décembre 2014 à 20h50

Aucun historien ne peut JAMAIS se baser sur les affirmations de schellenberg qui flirte toujours avec la vérité pour être crédible, mais procède par omissions et, dans ses interrogatoires, déplace des dates et épelle avec des erreurs presque tous les noms [qu'il connait parfaitement] pour qu'ils soient déplacés dans les fichiers de recherche. schellenberg est un maître dans la création d'interprétation illusoire visant à cacher l'essentiel.

Ceci dit, je ne vois pas à quel voyage de Hohenlohe j'aurais pu faire allusion en 1941, sauf à avoir fait une faute de frappe [involontaire, pour ce qui me concerne]

En relisant l'analyse des rapports de pouvoir en Angleterre faite par schellenberg pour les Einsatzgruppen SS de l'Operation Sealion avortée, son travail sur Edouard VIII etc... je n'ai pas l'impression que les nazis n'étaient pas informés très précisemment des rapport de forces en Angleterre

Mais ce point précis mériterait d'être creusé et les mémoire d'Hoare n'apportent aucune information sur ce sujet.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes