Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Louis Renault - Emmanuel Chadeau
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Combat - Résistance (France)
-

L'un des premiers mouvements de résistance en Zone Sud. Fondé par Henri Frenay. Le mouvement "Combat" est issu de la fusion du MLM (Mouvement de Libération Nationale)d'Henry Frenay et Bertie Albrecht avec le Mouvement des Démocrates Chrétiens "Libertés".


R - Résistance (France)
-

Dans le cadre de l'organisation de la Résistance, la lettre R suivie de 1 à 6 indiquait une région de la zone Sud (zone non occupée jusqu'en 1942).
R1 : Région Rhône-Alpes (centre Lyon).
R2 : Région Provence-Côte d'Azur (centre Marseille).
R3 : Région Languedoc-Roussillon (centre Montpellier).
R4 : Région du Sud-Ouest (centre Toulouse).
R5 : Région de Limoges (centre Brives puis Limoges).
R6 : Région de l'Auvergne (centre Clermont-Ferrand).

En zone Nord occupée, les régions étaient définies par les simples lettres : P - A - B - C - D - M
(voir "zone")


Relève - Vichy
-

Belle formule imaginée par Laval, en juin 1942, pour désigner le Service du travail obligatoire (STO). Cette "relève" consistait au retour d'un prisonnier de guerre contre l'envoi en Allemagne de trois travailleurs.

Dans ce texte :

MM.Lehideux et de Peyrecave de Ben El Mehli le lundi 10 février 2014 à 17h09

Salut à tous.
F.Lehideux ne fait pas partie des inculpés.
Pour R. de Peyrecave les faits visés dans la prévention ne sont pas établis ( Au passage dans les faits reprochés on trouve entre autres: "- d'avoir fait travailler ces usines avec zèle dans l'intérêt de l'occupant, et notammant d'avoir fabriqué ou réparé des chars de combat " erreur reprise par ci et par là car il n'y a pas eu de construction de blindés aux ateliers de la SAUR et que les réparations ont été faites par du personnel embauché par l'occupant et sous ses ordres)
G.Hatry montre que: le commissaire du gouvernement au vu du rapport établi par les experts Caujolle et Fougeay a retenu contre Louis Renault que celui-ci :" s'était efforcé au début de l'occupation de prendre des contacts directs avec les Allemands, alors qu'il lui était facile de se retrancher derrière les décisions du COA. Son attitude a fortement affaibli la position prise par les services officiels : résister aux injonctions allemandes . Si par la suite les dirigeants de la SAUR ont essayé de freiner la mainmise de l'ennemi,l'initiative de contacts directs doit être retenue comme charge "
Ce qui revient à condamner Louis Renault pour une faute dont la preuve n'est pas probante en affirmant que son comportement " aurait pu " être sanctionné par voie judiciaire " .
Mais classer l'affaire , même à titre posthume, aurait remis en cause l'ensemble des faits exposés dans l'ordonnance de 1945 , ou l'on relève que si les dirigeants des firmes automobiles devront se justifier de l'attitude qu'ils ont eu face à l'occupant mais que: " Une telle justification ne saurait être fournie par la Société Renault " (1) et puis ceci ne pouvait plus être pour des raisons politiques économiques et sociales.
Mais Renault ne restera pas indéfiniment nationalisé.
A mai que vient, donc.
Ben El Mehli
(1)Tout le monde pourra donc se défendre, sauf Louis Renault!

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes