Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Aubrac, Lyon 1943 - Gerard Chauvy
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Hardy (René) - Résistance (France)
-

Ingénieur SNCF, recruté par le mouvement "Combat", chef du NAP-Fer (Noyautage des Administrations Publiques - la SNCF.


Moulin (Jean) - Résistance (France)
-

(Bézier 1899 - en déportation 1943)
Préfet à Chartres, il fut mis en disponibilité en juin 1940 par le gouvernement de Vichy.
À Marseille, il rencontra Henri Frenay et rejoignit Londres. Parachuté en zone sud en 1942, il fut chargé par le général de Gaulle de rassembler la Résistance française et constitua l'Armée secrète. Délégué général au Comité national français de Londres, il créa une administration de la Résistance et organisa les services communs à tous les mouvements et réseaux. Fondateur et premier président du Conseil national de la Résistance, qu'il réunit pour la première fois le 27 mai 1943 à Paris, il fut livré par trahison à Caluire, le 21 juin 1943. Torturé, il mourut au cours de son transfert en Allemagne le 8 juillet 1943.
[Source : Dictionnaire des personnages in La France en guerre, du Front populaire à la victoire 1943 - 1945 (Histoire de France illustrée), (s. dir. Ph. Masson), Paris : Larousse-Sélection du Reader's Digest, 1988]
Compagnon de la Libération


AS - Armée Secrète
-

En Belgique: nom définitif donné le 1 juin 1944 à la Résistance belge après la fusion de plusieurs groupements de résistance.

-

En France. Sous le commandement du général Charles Delestraint, l'AS tente de coordonner les différents mouvements de résistance. L'AS trouvera se place dans la Résistance avec le développement des maquis qui offrent aux militaires la possibilité d'encadrer des "troupes".

Dans ce texte :

Oui, bien sûr de Jacques Gelin le dimanche 01 septembre 2013 à 10h21

Ils mettaient en avant également le fait que les communistes n'hésitaient jamais à sacrifier des résistants non communistes dans certaines circonstances.

Dans ce cas précis, Bénouville savait par Groussard que Max était l'ancien préfet Jean Moulin et qu'il était, à minima, proche des communistes français et probablement même un agent soviétique depuis 1936 et son action en faveur des républicains espagnols aux côtés des services soviétiques. Groussard avait prévenu De Gaulle fin 42, et Bénouville au moment du déclenchement de l'Affaire suisse au printemps 43.

Ils étaient l'un et l'autre persuadés que Moulin, au poste où il était, pouvait jouer un rôle capital en faveur d'une insurrection communiste au moment du débarquement Allié.

Ils croyaient le débarquement imminent à l'été 43. Hardy et son "plan vert" faisaient partie d'un dispositif d'intoxication qui couvrait le débarquement en Sicile. Hardy le croyait imminent, mais sur une autre région que La Provence désignée par son Plan vert.

J'émet l'hypothèse que ces deux convictions sont peut-être à l'origine du "sacrifice stratégique" de Moulin et de l'état major de l'AS.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes