Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Cinquante idées reçues sur la Shoah - Tome I - Marc-André Charguéraud
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


persécution - Vichy
-

Par une confusion de vocabulaire, certains emploient indistinctement les termes "répression" ou "persécution" pour désigner la politique menée par Vichy ou par l'occupant nazi, contre les Juifs.
Le terme "répression" convient pour désigner la violence employée contre les communistes, les gaullistes et les résistants, poursuivis pour ce qu'ils **faisaient** ou **avaient fait**. Il est moins indiqué d'appliquer ce terme aux Juifs "persécutés" pour ce qu'ils **étaient**.


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)

Dans ce texte :

Un pourcentage raisonnable ! de Francis Deleu le vendredi 28 juin 2013 à 20h53

Bonsoir,

Si j'en crois cette recension du livre de Patrick Cabanel, Histoire des Justes en France, 2012, le pourcentage de protestants parmi les justes de France était de 11%. (Emmanuel)
Si le pourcentage de 11% est plus raisonnable que les 20%, il reste cependant proportionnellement élevé par rapport au nombre de protestants. En 1940, la communauté protestante compte environ 600.000 personnes. Socialement, cette petite communauté vit relativement repliée sur elle-même. Ayant elle-même été opprimée quelques siècles plus tôt, elle se sent probablement solidaire de la communauté juive. En mars 1941, le pasteur Boegner, président de la Fédération protestante de France, écrivait au Grand Rabbin de France :
"Notre Eglise, qui a connu jadis les souffrances de la persécution, ressent une ardente sympathie pour vos communautés."
L'Eglise protestante fut la première à réagir et à protester et, ce dès la publication, le 18 octobre 1940, de la loi du 3 octobre sur le statut des Juifs.
Les réactions de l'épiscopat catholique furent plus tardives. Ce n'est que lors des rafles, notamment celle du Vel' d'Hiv, que plusieurs évêques protestèrent solennellement et publiquement.

Si l'attitude des catholiques fut ambiguë, elle se révéla cependant, au fil du temps, comme déterminante non seulement dans la sauvetage des Juifs mais aussi dans son action au sein de la Résistance.

Pour en savoir plus, je conseille vivement la lecture du livre Jacques Duquesne [*], Les Catholiques français sous l'Occupation ou, à défaut, cette belle recension de l'ouvrage ici :
Notons aussi l'ouvrage plus récent, celui de Michèle Cointet, L'Eglise sous Vichy.

Bien cordialement,
Francis.

[*] Dans mon édition de 1966 se cachait une découpure du journal "Le Monde" du 8 décembre 1966 qui n'était autre que la critique (au sens noble) du livre par Edmond Michelet. Je trouverai bien le temps ce week-end pour le reproduire l'article.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes