Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Jean Jardin 1904-1976 Une éminence grise - Pierre Assouline
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Autour - Allemagne nazie
-

Lors de l'offensive des Ardennes en décembre 1944, deux missions de commandos furent planifiées et reçurent les noms de code "opération Autour" (Stösser) et "opération Griffon" (Greif).
L'opération Autour, confiée au lieutenant-colonel von der Heydte, était destinée à faire sauter des parachutistes sur les Hautes-Fagnes avec l'objectif de prendre le contrôle des ponts et carrefours sur les routes des Ardennes.


sionisme
-

De "Sion", colline de Jérusalem.
Le sionisme est un mouvement politique et religieux, visant, par l'immigration de population juive, à l'établissement et puis à la consolidation d'un Etat juif en Palestine.
Pour en savoir plus, nous recommandons vivement la lecture d'une remarquable analyse déposée ici:



Vallat (Xavier) - Vichy
-

(1891-1972) Issu d'une famille royaliste, enseignant dans une institution religieuse, catholique intransigeant, mutilé de la Première Guerre mondiale, Xavier Vallat entre en politique en 1919. Il ne cessera d'afficher sa haine du parlementarisme, de la gauche, des étrangers et des juifs. On sait, par exemple, comment il se déchaîna contre Léon Blum en 1936.
En 1940, Pétain le nomme Ministre des Anciens Combattants et le charge d'organiser la Légion française des Combattants créée en août 1940. Le 29 mars 1941 il est nommé à la tête du Commissariat général aux Questions juives. C'est lui qui appliquera le premier Statut des Juifs promulgué en octobre 1940 et préparera le second statut promulgué le 2 juin 1941. Le 6 mai 1942, il cède la place à Louis Darquier de Pellepoix encore plus virulent antisémite que Vallat.
Arrêté à la Libération, il sera condamné à l'indignité nationale et dix ans de prison. A l'issue de sa peine, il dirigera un journal royaliste dans les années 60.

Dans ce texte :

D'un Jardin à l'autre de Francis Deleu le lundi 24 janvier 2011 à 20h15

Bonsoir,

On comprend un peu mieux la réaction d'Alexandre Jardin excédé par l'omerta familiale entretenue autour de son grand-père, Jean Jardin.

Sur le blog de Pierre Assouline, que penser du message d'une proche de Gabriel Jardin affirmant que celui-ci aurait détruit les documents compromettants de son père ? Ce message publié par François Delpla ici : - - n'a suscité aucun démenti ou réaction hormis ceci :

Pourquoi intervenez vous si tard, Justine ... !
Quel dommage de ne pas avoir eu votre témoignage plus tôt : il aurait intéressé tant de monde.
(quand je pense que nous parlions ailleurs de “vérité toute nue”. Je la trouve habillée de bien des façons, la vérité, dans cette affaire Jardin ...)
Et la réponse de Justine :
J’interviens tard parce que j’ai laissé une chance à Gabriel. Il s’est compromis par ses propos indignes et j’avais alors le devoir de le dévoiler.
Ensuite, le billet confié au Figaro magazine par la fille de Pascal Jardin, publié par Serge Desbois ici : - - Les archives du grand-père auraient tout simplement été remises aux Américains.

Poursuivons nos recherches dans nos livres.

Laurent Joly, "Vichy dans la "Solution finale", sous le chapitre "Ce qu'ils sont devenus...", pp 834/835. Il y est question de Xavier Vallat, Commissaire général aux Questions juives. Nous y voyons Jean Jardin en compagnie d'antisémites notoires :
Au début des années 1950, l'ancien commissaire général aux Questions juives entretient ses amitiés vichyssoises, autour de Josée Laval[1], Jean Jardin ou André Lavagne [2], et réactive ses réseaux d'avant-guerre, André Parmentier, René Dommange, Jean Le Cour Grandmaison, etc. Amnistié en 1954, il se replie dans les milieux d'Action française où, dans ce cercle restreint, il peut continuer de jouer les vedettes, multipliant les conférences royalistes et assurant l'éditorial de l'hebdomadaire "Aspects de la France" qu'il dirige au début des années 1960. Il continue, de temps en temps, de professer sa doctrine antisémite dont le parachèvement est à ses yeux le sionisme, unique solution au problème juif.
Bin cordialement,
Francis.

[1] Josée Laval : fille unique de Pierre Laval.
[2] André Lavagne : juriste attaché au Cabinet de Pétain. Il est probable que Lavagne, comme conseiller juridique, participa à la rédaction du Statut des Juifs. L'hypothèse a été avancée : le fameux projet de statut annoté de la main de Pétain pourrait émaner de André Lavagne ou de ses proches.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.06 s  3 requêtes