Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Le choix de la défaite - Annie Lacroix-Riz
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")

Dans ce texte :

Idéologie et famine : le précédent irlandais de Nicolas Bernard le vendredi 23 juillet 2010 à 12h59

Pour revenir sur la famine en Ukraine, laquelle, à mon sens, n'a pas immédiatement revêtu une finalité génocidaire, il n'est pas inintéressant de se reporter à un précédent tout aussi dévastateur, la "Grande Famine d'Irlande" des années 1840.

Cet article d'Ibraham Warde paru voici 14 ans dans Le Monde diplomatique dévoile, à ce titre, des perspectives intéressantes, malgré l'évident parti pris politique de son auteur, ce qui m'amène à hasarder les quelques points de comparaison suivants :

- mêmes facteurs politiques et économiques à l'origine des deux famines : traitement de l'Irlande comme une région de seconde zone, structures terriennes et sociales peu favorables au développement de la population locale, politique implacable d'hostilité au "paupérisme" d'un côté, mise au pas politique, planifications ineptes de l'autre, mettant l'Irlande aussi bien que l'Ukraine à la merci d'une mauvaise récolte ;

- amplification de la famine à la suite de considérations idéologiques catastrophiques : application pure et dure du "laissez-faire", hostilité aux Irlandais dans un cas, refus du réel, mépris de la paysannerie et de la nationalité ukrainienne dans l'autre, même si les intentions génocidaires de Staline peinent à être décelées chez les autorités britanniques de l'époque.

Ces deux désastres semblent, à tout le moins, établir la réalité du danger bien réel nées de deux idéologies économiques et sociales, le capitalisme et le communisme, lorsqu'il s'agit de les mettre en pratique sans aucun contre-pouvoir, et sans tenir le moindre compte des réalités.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes