Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Pétain - Trahison ou sacrifice ? - Michel Boisbouvier
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Armée Secrète - AS
-

En Belgique: nom définitif donné le 1 juin 1944 à la Résistance belge après la fusion de plusieurs groupements de résistance.

-

En France. Sous le commandement du général Charles Delestraint, l'AS tente de coordonner les différents mouvements de résistance. L'AS trouvera se place dans la Résistance avec le développement des maquis qui offrent aux militaires la possibilité d'encadrer des "troupes".


caisse - Indochine
-

unité de poids utilisée pour les ventes d'opium brut sur le marché indien le poids moyen d'une caisse s'etablit autour de 60-72 kg, mais certaines sources attribuent à la caisse un poids de 40 kg.


Combat - Résistance (France)
-

L'un des premiers mouvements de résistance en Zone Sud. Fondé par Henri Frenay. Le mouvement "Combat" est issu de la fusion du MLM (Mouvement de Libération Nationale)d'Henry Frenay et Bertie Albrecht avec le Mouvement des Démocrates Chrétiens "Libertés".


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")


Zone Libre - ZL - France
-

Libre jusqu'en 1942 et l'invasion et l'occupation par les troupes allemandes de tout le territoire français. Elle devient alors Zone Sud (ZS).


DCA - Défense Contre Avions - Divers
-

Défense anti-aérienne.
Les Anglo-Saxons diront AA (Anti-Aircraft).

Dans ce texte :

Tout tordu ! de Jacques Ghémard le samedi 27 février 2010 à 13h04

"1/ Loin d'indiquer les moyens de défense à Hitler, Vichy encouragera des caches d'armes importantes en zone libre et la formation d'une armée secrète. Ce sera la première et la seule forme de résistance à ce moment-là."

Ha bon ? Vichy ne livrerait donc pas d'armes aux Allemands mais les cacheraient. Et bien sûr vous avez des éléments se preuve montrant que les armes cachées ne le furent pas sur initiatives individuelles.

Et cette armée secrète, elle était où ? Elle était composée de qui ? Elle a résisté comment et à qui ? Qu'est ce qui montre que Vichy la commandait ?

Enfin, une chose me rassure, vous ne pourrez pas prétendre que les vichystes furent les premiers Français libres, la définition de l'appellation est "blindée". Par contre vous pouvez utiliser le mot résistance pour n'importe quoi et je vois que vous ne vous gênez pas. Si par contre on considère que la Résistance ce fut la continuation du combat malgré la soumission des autorités en place, alors les Français libres sont bien les premiers résistants à compter du 17 juin 1940.

"2/ Dakar en 40 et la Syrie en 41 vous donnent raison en apparence, mais qui était l'agresseur ? L'Angleterre ne se présentait pas comme une police qui vient libérer des prisonniers puisque, des Allemands, il n'y en avait ni à Dakar, ni en Syrie."

L'opération sur Dakar ne fut pas une agression. Les Britanniques n'ont fait que riposter.

Il y avait des Allemands en Syrie. Rudolf Rahn nous le dit très bien.

"Par contre, il y en avait en France et Vichy n' a pas fait obstacle à la venue des alliés en juin 44 ou en août 44 que je sache."

Vichy n'avait alors plus de réels moyens militaires, mais en cherchant bien, on finit par trouver quelques Français parmi les Allemands. De la DCA, des gardiens français de camps de prisonniers français, des sapeurs de chemin de fer qui réparent les voies bombardées.

Et entre temps vous oubliez 1942.

"4/ Non ! les biens aryanisés une fois vendus furent déposés à la Caisse des dépôts et consignations. Il n'y eut pas d'appropriation de ces biens par le gouvernement."

Vous ne comprenez visiblement rien à l'économie. En admettant que la caisse des dépôts et consignations se contente de déposer cet argent dans un coffre et ne l'utilise pas au bénéfice de l'état, il y aurait alors eu diminution de la masse monétaire et donc la possibilité pour l'état d'émettre de la monnaie pour reconstituer la masse monétaire sans changer l'équilibre global. Donc de fait, cet argent se retrouvait dans la poche de l'Etat.

"10/Même pas. Il n'a même pas relevé qu'il y avait injustice à être jugé par un jury se composant uniquement d'opposants politiques -un comble d'injustice, pourtant."

Vous auriez voulu que Vichy soit jugé par des partisans de la dictature ?

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.06 s  3 requêtes