Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Pétain - Trahison ou sacrifice ? - Michel Boisbouvier
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Brigadeführer - Allemagne nazie
-

Grade chez les Waffen SS, équivalent de "Generalmajor" dans la Wehrmacht et approximativement de "Général de brigade" dans l'armée française


Obergruppenführer - Allemagne nazie
-

Grade chez les Waffen SS, équivalent de "général" dans la Wehrmacht et approximativement de "Général d'armes" dans l'armée française


SS - Schutzstaffel - Allemagne nazie
-

"Echelon de protection" ou "Section de protection".
Créée en 1923, la SS est d'abord la garde prétorienne de Hitler. Sous l'impulsion de Heinrich Himmler qui en prend la tête le 6 juin 1929, elle devient la police du Reich. A partir de 1937, la SS est chargée de la gestion du système concentrationnaire.
Himmler portera le titre de "Reichsfürher-SS".

A partir de 1935, la SS se subdivise en différentes branches notamment:
- SS Verfügungstruppe (troupes mises à disposition), organisées militairement et qui deviennent, au début de la guerre, les Waffen SS.
- SS Totenkopf (tête de mort) chargées de la garde des camps de concentration.

Dans ce texte :

Hilberg et les Pays-Bas de Francis Deleu le mercredi 09 décembre 2009 à 18h40

Bonsoir,

S'adressant à Michel Boisbouvier, Nicolas Bernard :

Pouvez-vous notamment, s'agissant du cas hollandais, nous reproduire ici les deux premiers paragraphes de la page 490 de l'édition Fayard, 1988, ou de l'édition Gallimard, tome 2, 1991 ? Ou, encore plus simple si vous possédez la dernière édition en trois volumes, les deux premiers paragraphes du sous-chapitre Pays-Bas (chapitre Les Déportations)
Boisbouvier tarde à réagir mais c'est son droit. Par ailleurs, LdG ne recule devant aucun sacrifice. Pour l'édification de ses hôtes, ci-dessous la reproduction des deux paragraphes (éditions Folio, pp 1045 et 1046)
Au Pays-Bas, l'ampleur et la minutie du processus :de destruction qui frappa les Juifs sont comparables à l’implacable processus de déracinement mis en oeuvre dans le Reich lui-même. Dès le départ, les Juifs hollandais étaient vulnérables du fait de leur situation géographique. La Hollande est un pays plat et, hormis les régions marécageuses du littoral, il n'existe pas de forêts ni de sites naturels offrant un refuge. A l'est, le pays avait une frontière commune avec le Reich, au sud avec la Belgique occupée, et le nord et l'ouest s’ouvraient sur la mer. La communauté juive, forte d’environ 140.000 âmes, s'était principalement établie dans les provinces côtières de la Hollande du Nord et du Sud, surtout dans les villes, Amsterdam comptant à elle seule 80.000 Juifs. Les Juifs hollandais vivaient déjà dans un piège.

Un second facteur catastrophique jouait contre les Juifs hollandais: l'efficacité de l'administration allemande dans ce pays. Le bureau du Reichskommissar était non seulement investi d'un pouvoir absolu, mais prêt à exercer ce pouvoir avec la plus grande brutalité et efficience. Plusieurs hauts personnages autrichiens tenaient le gouvernail de cet appareil de destruction: le Reichskommissar Seyss-Inquart, son commissaire général pour l'administration Wimmer et son commissaire général pour les affaires économiques Fischböck, et le chef suprême des SS et de la Police et Brigadeführer (puis Obergruppenführer) Rauter. Le ministre de la Propagande, Goebbels, n'avait pas caché son admiration pour les Autrichiens que le passage des Habsbourg avait dotés, selon lui, d'aptitudes toutes particulières pour gouverner les peuples asservis.
Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes