Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Porteur de mémoires - Patrick Desbois
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


GP
-

Honorable (et remarquable) Ldégiste du bord de la Vistule.

Dans ce texte :

Une affaire dans l'affaire ? de françois delpla le dimanche 09 août 2009 à 18h54


ça cause, chez les cathos !

Ainsi, sur la minable attaque Solchany-Laignel se greffe depuis le début de juillet une campagne d'un tout autre genre. En usurpant la signature de Desbois, on tente de faire croire que ses travaux sont à la fois antisémites et négationnistes. Ils tendraient en effet (suivant le texte de 26 pages qu'on diffuse par la poste, encore actuellement, en le signant de son nom) à minorer considérablement le nombre des victimes juives du nazisme, tout en affirmant que ces affreux meurtriers du Christ avaient bien mérité leur sort. Ici, on se perd en conjectures sur les suspects possibles et les buts poursuivis. Malheureusement, c'est l'occasion pour des médias qui n'ont pas très bien suivi la première affaire de la résumer de façon gravement inexacte, comme l'a fait le Figaro du 1er août.

Le débat doit donc se poursuivre, en distinguant bien les deux plans.
Ce qu'il s'agit de confondre, ce sont les faussaires !

@ GP : non, je n'ai pas l'impression que Desbois calcule ses effets, c'est plutôt un homme de devoir, qui va son chemin.

J'essaye actuellement de récupérer le faux : sur 26 pages, à mon avis, on se trahit, en tout cas il m'intéresserait d'essayer de deviner le coupable à partir du corps du délit. Pour l'instant, je dois me contenter d'un banal et casse-gueule "à qui profite le crime ?" et mes regards se dirigent tout droit vers ceux que Desbois inquiète vraiment. Non pas les historiens, ces flemmards corporatistes qui, n'ayant travaillé que sur du papier, redouteraient pour la solidité de leurs conclusions qu'on aille remuer la terre (attention, ô lecteur pressé, c'est du second degré !) : de ce point de vue l'opération a piteusement échoué, et, je pense, de façon irrattrapable. En revanche, quelqu'un a tenté de prendre ce train en marche, après avoir lui-même, depuis environ deux ans, mené sa propre campagne contre Desbois : Robert Faurisson.

Mais serait-il assez affolé, et assez bête, pour estimer qu'il n'a plus d'autre carte que de discréditer Patrick Desbois en le faisant passer lui-même pour antisémite et négationniste ?

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.08 s  3 requêtes