Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Porteur de mémoires - Patrick Desbois
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


génocide
-

Le terme "génocide" est trop souvent appliqué à tort et à travers. Pour éviter les risques de banalisation et parfois même de manipulation, nous proposons la définition rigoureuse que donne l'historien François Bédarida au concept de génocide.

"Ce qui fait la spécificité du génocide au XXème siècle, ce sont trois caractéristiques :
- tout d'abord, un programme calculé d'extermination systématique d'un groupe national, ethnique, racial ou religieux ;
- ensuite, la puissance technique d'organisation, de rationalisation et de contrôle de l'Etat bureaucratique moderne ;
- enfin, la capacité de secret et / ou de camouflage dans l'exécution […]
En vérité, le propre du génocide est de franchir un seuil dans la notion d'humanité. Car c'est la négation même de la condition humaine : la transgression radicale."

-

Une action qui se définit par une distinction précise des populations visées, par l'intention de les détruire systématiquement, par la mise en oeuvre de moyens techniques adaptés et dépendants d'une organisation sociale efficace. [Jean-Clément Martin, Violence de guerre ( Les mots de la violence), Editions Complexes, 2002, p.40]


SS - Schutzstaffel - Allemagne nazie
-

"Echelon de protection" ou "Section de protection".
Créée en 1923, la SS est d'abord la garde prétorienne de Hitler. Sous l'impulsion de Heinrich Himmler qui en prend la tête le 6 juin 1929, elle devient la police du Reich. A partir de 1937, la SS est chargée de la gestion du système concentrationnaire.
Himmler portera le titre de "Reichsfürher-SS".

A partir de 1935, la SS se subdivise en différentes branches notamment:
- SS Verfügungstruppe (troupes mises à disposition), organisées militairement et qui deviennent, au début de la guerre, les Waffen SS.
- SS Totenkopf (tête de mort) chargées de la garde des camps de concentration.

Dans ce texte :

Un colloque magnifique de françois delpla le mercredi 17 juin 2009 à 11h05



Le symposium organisé les 15 et 16 juin au collège des Bernardins par l'association Yahad-In Unum en coopération avec l'université Paris-IV

a tenu toutes ses promesses.

L'Aktion 1005, dirigée depuis la mi-42 par le SS Paul Blobel, consistait à exhumer pour les brûler les cadavres des Juifs assassinés en Europe de l'est. Elle n'est étudiée par la recherche universitaire que depuis peu. Les historiens les plus "pointus" du monde entier sont venus dire l'état de leurs recherches. Des spécialistes du génocide dans d'autres régions (Serge Klarsfeld), ou d'autres génocides (Rwanda), ou des non-historiens (spécialistes de littérature, psychanalystes...) sont venus apporter l'éclairage de contextes variés. Il suffisait de passer une heure dans la salle pour ne plus accorder aucun crédit aux attaques récemment lues ou entendues contre les travaux du père Patrick Desbois (revue XXème siècle, mai 2009, émission La Fabrique de l'histoire, 27 mai; les reproches portaient sur le caractère peu scientifique des méthodes et sur une médiatisation peu dialoguante). Sans prétendre à un monopole quelconque, ces travaux participent d'un nouveau souffle qui anime aujourd'hui les études sur la "Shoah". Il s'agit, en cernant toujours mieux le déroulement des faits, d'approfondir la réflexion sur leur sens.



En attendant la publication (annoncée rapide) des actes, je tenterai de donner une idée de la richesse de leur apport par une réflexion de Deborah Lipstadt, une universitaire américaine rendue célèbre par le procès que le négationniste Irving a perdu contre elle à Londres, lors de la séance de clôture :



En arrivant hier matin (mais j'ai l'impression qu'un temps bien plus long s'est écoulé), je me demandais pourquoi les organisateurs posaient la question du rôle de l'opération 1005 dans la mise en place du négationnisme. A présent je l'ai parfaitement compris.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes