Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Aux ordres de Vichy - Raphaël Delpard
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Brinon (Fernand de) - France
-

(1885-1947) Fernand de Brinon était désigné, le 3 novembre 1940, comme chargé de mission à Paris avec rang d'ambassadeur et recevait, le 18 décembre, le titre de délégué général du gouvernement français pour les territoires occupés. Avant guerre, il avait été rédacteur aux "Débats" jusqu'en 1930, puis directeur du quotidien financier "L'Information" jusqu'à sa démission en novembre 1938. Premier journaliste français à interviewer le chancelier Hitler ("Le Matin" du 22 novembre 1933), il a été membre du comité directeur de France-Allemagne fondé en 1935 par Otto Abetz. Membre du comité d'honneur du groupe Collaboration, il fait aussi partie du comité de fondation de la LVF, dont il deviendra le président en 1943. En septembre 1944, à Sigmaringen, Brinon sera président de la Commission gouvernementale formée avec Luchaire, Darnand, Déat et Bridoux. Il sera condamné à mort et exécuté en avril 1947.


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")


Zone Libre - ZL - France
-

Libre jusqu'en 1942 et l'invasion et l'occupation par les troupes allemandes de tout le territoire français. Elle devient alors Zone Sud (ZS).


AFN - Afrique Française du Nord
-

Territoire de l'Empire français.

Dans ce texte :

Enfonce Alphonse de Auteur anonymé le lundi 19 janvier 2009 à 17h22

"Une lettre manuscrite du docteur Ménétrel, médecin personnel et confident de Pétain laisse planer le doute. Cette lettre, datée de juin 1943, a été retrouvée dans les archives de Hagen, représentant officiel de la police allemande. Ménétrel le félicite de la résolution avec laquelle les Allemands mettent en oeuvre l'élimination des Juifs".(une autre version parle de l'extirpation finale des Juifs). En 1943 que faut-il entendre par élimination ou extirpation finale ?" (Francis Deleu)

Certainement pas assassinat. Tous les antisémitismes ne se valent pas. Celui des hommes de Vichy n'était pas celui des dirigeants nazis et l'on sait par exemple que Brinon qui n'était pas le plus tiède des collaborateurs avait une épouse juive ou que certains écrivains auteurs de lignes d'un antisémitisme violent sont intervenus pour protéger des Juifs. On imagine assez mal cela de la part de dignitaires nazis.

"Un télégramme du 14 septembre 1942 envoyé à Berlin par l'ambassadeur Bergen indique que le préfet Agneli n'est pas resté inactif : Le gouvernement français a donné l'ordre d'arrêter les prêtres qui accorderaient asile aux juifs destinés..."

On pourrait en effet multiplier ce type d'exemples prouvant que le préfet X, le commissaire Y ou le sous-préfet Z ont fait déporter des Juifs étrangers ou français. Personne ne prétend que l'administration française n'a pas collaboré avec l'occupant.

"J'aimerais bien , enfin , connaitre de quelle manière , Vichy aurait , en quoi que ce soit , protégé ou tenté d'epargner les juifs français" (Léon Bel)

Tout simplement en ne les livrant qu'avec parcimonie. Encore une fois, les chiffres sont éloquents : 21 000 Juifs français déportés sur une population comprise entre 150 000 et 200 000 personnes. Ajoutons que sur les 21 000, une partie seulement ont été déportés par les Français, les autres étant raflés par les Allemands. Si quelqu'un sait le chiffre exact...

Par ailleurs, l'existence de la zone libre où, sauf erreur de ma part, les Juifs n'étaient pas tenus de porter l'étoile jaune a incontestablement permis le sauvetage de nombreuses personnes. Sans Vichy, pas de zone libre et je ne parle même pas de l'AFN.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes