Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Les Centurions - Mark Robson
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


hussard
-

Le mot "hussard" est d'origine hongroise. "Huszar" signifie vingtième; du mot "husz", vingt. Passé par la langue allemande "husar", il arrive en français au début du XVIIe siècle sous la forme de "housard", "houssari", "houssar", "houssard"...
Pourquoi vingtième? Parce qu'un homme sur vingt entrait dans la célèbre cavalerie hongroise. Plus tard, hussard désigna le cavalier de n'importe quelle armée.
Dans les années 50, les titres de deux romans célèbres comprirent ce terme: "Le Hussard sur le toit", de Jean Giono (1951) et "Le Hussard bleu" de Roger Nimier (1950). On a désigné comme "hussards" en littérature: Roger Nimier, Jacques Laurent, Antoine Blondin et Michel Déon.
La locution "à la hussarde" c'est-à-dire à la manière des hussards peut se traduire précisément par "cavalièrement".


AF - Action Française - Vichy
-

Mouvement politique nationaliste, royaliste et antisémite essentiellement inspiré par Charles Maurras. L'Action Française exerça une influence considérable sur les écrivains du début du siècle et sur les élites de droite. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l'Action Française adhéra sans condition à la politique de Vichy.
Histoire de l'Action Française

-

Journal quotidien attaché au mouvement du même nom. Charles Maurras en était le principal animateur.
Le journal était vendu à la sortie des églises par les Camelots du roi.


PS - Poste de secours - France
-

Poste de secours à ne pas confondre avec un parti politique.

Dans ce texte :

Merci. Malle, Nimier et Moreau de René CLAUDE le samedi 21 juin 2008 à 18h18

Le Feu follet fut longtemps un livre de chevet; j'ai acheté il y a quelques temps la magnifique réédition DVD de l'adaptation réalisée par Louis Malle qui est un de mes films de chevets :)
Dans l'entretien accordé récemment par Jeanne Moreau à P.-A. Boutang et Josée Dayan pour la Thema/Arte consacrée à sa carrière, l'actrice déclare que Louis Malle* est un grand cinéaste sous-estimé justement en raison de son refus d'être encarté par un parti ou une tendance et aussi parce qu'il s'est frotté - avec succès - à des genres différents sans se laisser enfermer dans une formule. Si on reprend sa filmographie, on est en effet impressionné par la diversité des genres abordés par le réalisateur d'Ascenseur pour l'échafaut, Le Feu follet, Lacombe Lucien ou Au revoir, les enfants. Durant le "règne" de Sartre et des existentialistes sur une grande partie des lettres françaises, Nimier**, Blondin et Cie animaient une joyeuse dissidence vite rejoints par des cinéastes (Malle, Chabrol), des comédiens (Ronet)...
Cordialement.

RC

PS : Une question perso :
Seriez-vous parent avec l'écrivain "hussard" Eric Ollivier dont le roman Les Godelureaux a été adapté par Chabrol. Je vous recommande Les Godelureaux, Passe-L'eau ou De longues vacances publié en 2002 qui reprend certains de ses meileurs titres.

* Un autre bon pote à Roger Nimier.
** Nimier (se) demandait ce qu'il pouvait/devait encore écrire sous les cendres d'Auschwitz et d'Hiroshima; mais contrairement aux sartriens, la bande à Roger voulait surtout faire sortir la littérature des casernes idéologiques de la première moitié du XXe siècle. Le pseudo-engagement droitier de Nimier n'a jamais été pris très sérieux, exceptés par ceux qui voulaient le dépeindre sous les traits d'un fasciste, d'un ancien milicien (?!?). Chez Nimier, c'était davantage une pose provoc' qu'une volonté politiquement bien définie. En revanche, Blondin, Déon et Laurent, eux, furent vichystes et maurrassiens, surtout Déon, secrétaire de l'AF à Lyon sous l'occupation, avant de rompre pour le journalisme et le roman. Des copains et des collègues un peu gauchistes ou ex-gauchistes, me demandaient pourquoi je lisais Nimier, Blondin, Laurent, Hecquet, etc., tous auteurs classés "à droite" :
"Je les lis et relis parce qu'ils écrivent bien, qu'ils ont un VRAI style, de la branche et savent pratiquer l'Umour !"

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.07 s  3 requêtes