Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

L'Eglise sous Vichy - Michèle Cointet
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Autour - Allemagne nazie
-

Lors de l'offensive des Ardennes en décembre 1944, deux missions de commandos furent planifiées et reçurent les noms de code "opération Autour" (Stösser) et "opération Griffon" (Greif).
L'opération Autour, confiée au lieutenant-colonel von der Heydte, était destinée à faire sauter des parachutistes sur les Hautes-Fagnes avec l'objectif de prendre le contrôle des ponts et carrefours sur les routes des Ardennes.


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)

Dans ce texte :

Un livre essentiel de Francis Deleu le samedi 29 mars 2003 à 19h53

Bonsoir,

Il est effectivement dommage que l'ouvrage de Michèle Cointet soit si peu cité comme référence importante pour comprendre les relations entre l'Eglise et le régime de Vichy. L'historienne a eu accès à de nombreuses archives jusque là inconnues ou occultées, qui montrent à quel point l'Eglise de France - nous entendons son appareil et sa hiérarchie - s'est compromise avec le régime... par inclination, par opportunisme, par intérêt, par reconnaissance et peut-être aussi, comme le souligne Cointet, par indifférence profonde à la politique.

Il ne s'agit pas de sombrer dans le manichéisme, dans un sens comme dans un autre. Michèle Cointet fait une distinction très nette entre d'une part, l'institution acquise au Pétainisme, en démontrant ses compromissions et ses silences et, d'autre part, les chrétiens - quelques évêques compris - qui , presque toujours à titre individuel, ont refusé l'inacceptable. L'historienne accorde une place importante à la résistance - proportionnellement considérable - issue des milieux catholiques: prêtres, mouvements de jeunesse ou les Cahiers du Témoignage chrétien, etc... Cependant l'héroïsme des uns n'exonère pas les autres de leurs défaillances comme on a souvent tenté de le faire. Et ce n'est pas la déclaration solennelle de repentance, cinquante ans plus tard, qui y changera quoique ce soit.

Un chapitre important est réservé aux réactions de l'Eglise face à l'antisémitisme. Le constat est accablant. Il fallut attendre 1942 pour entendre les premières protestations, qualifiées par Michèle Cointet de "protestations à messe basse". Encore une fois, évitons le manichéisme! Cointet rend également justice à Monseigneur Saliège, par exemple, qui le premier s'éleva contre les rafles des Juifs. Elle rend justice également aux nombreux chrétiens engagés autour du père Chaillet, autre exemple parmi bien d'autres encore.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes