Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Jusqu'au bout sur nos Messerschmitt - Adolph Galland
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


AA - Anti-Aircraft
-

Artillerie anti-aérienne pour les Anglo-Saxons. Les Francophones diront DCA (Défense Contre Avions).


RAF - Royal Air Force - Grande-Bretagne
-

Force aérienne britannique


RAF - Régiment d'artillerie de forteresse - France

Dans ce texte :

Réponse : de Grozibou le mardi 15 avril 2008 à 14h24

Publication en allemand : 1953 (sans le passage en question sur les Français)

Nouvelle édition française, enfin complète : traduction et édition d'Yves Michelet, mai 1985. Réimpressions en septembre 85, en 1986 et 87. Y. Michelet avait tellement cassé les pieds - de son propre aveu - au général Galland, dans les lettres qu'il lui envoyait, à propos des aviateurs français de de l'AA de 1940, que la pauvre victime, Galland, lui a demandé, et en insistant, de lui proposer un passage à ajouter au livre à ce sujet et un autre sur les pilotes de chasse étrangers de la RAF dans la Bataille d'Angleterre (environ 20 % des participants mais p-ê 30 ou 40 % des avions allemands abattus, étant donné la hargne des pilotes polonais, tchèques et autres contre les Allemands), pilotes étrangers dont YM lui avait beaucoup parlé aussi. YM s'est exécuté, Galland a accepté les deux suppléments, "français" et "RAF", en supprimant certains passages qu'il jugeait trop longs, mais sans rien ajouter. Telle est l'histoire.

Ces suppléments ont été reproduits, au moins pour leur plus grande partie, dans les éditions anglaises qui ont suivi, et p-ê dans d'autres langues. C'est certainement Galland qui y a veillé. Ils ont visiblement influencé ou inspiré de nombreux auteurs, français ou autres, qui ont publié ultérieurement sur ces sujets. Parfois, c'est presque copié littéralement - pas toujours. Le supplément sur l'AA de 1940 a certainement contribué à améliorer, petit à petit, sa réputation en France et à l'étranger : venant de Galland, ces remarques ne pouvaient que porter.

Des publications souvent remarquables y ont beaucoup contribué aussi : la remarquable série de 18 numéros d'Icare, de 1970 à nos jours, sur la "Bataille" de France (sic - c'est la Campagne de France), dont beaucoup sont encore disponibles chez "Icare" ou sur Internet, les excellentes monographies Docavia ("l'aviation de chasse française", D.520, Curtiss H 75, "LeO, Amiot et autres B4") et de Lela-Presse (MS 406, Bloch 152). Tous ces ouvrages sont précieux. Les livres français publiés juste après 1940, à savoir de 1941 (en général soumis à la censure de Vichy et à la surveillance allemande) à environ 1946, sont souvent très inexacts et complètement dépassés mais ils peuvent être intéressants malgré un ton souvent misérabiliste et pleurnichard ("Les pauvres petits Français sans armes...", ce qui est archifaux). Une exception : les deux petits livres (c'était ce petit format qui prévalait à l'époque!) du "Capitaine Accart", à savoir "Chasseurs du ciel" (1941), où il rapporte surtout ses propres souvenirs et ses combats de 1939-40 (passionnant!), avec aussi Périna, Morel, Vrana, Vastko, Vuillemain et autres, et "On s'est battu dans le ciel" (contrairement à la légende alors propagée systématiquement et malhonnêtement - 1942), où Accart expliquait la Campagne de France aérienne dans son ensemble et d'une façon beaucoup pluis générale. Passionnant aussi. Accart était un homme absolument exceptionnel sous tous les rapports, de la bravoure à la bonté et de l'intelligence au talent, sans oublier sa modestie littéralement proverbiale, voire excessive. A l'époque, il ne disposait évidemment pas des renseignements abondants et précis (encore très secrets) que nous avons sur la Luftwaffe et ses avions et les chiffres ou les performances qu'il donne sur les avions allemands ne sont pas valables mais très exagérés. Tout le reste est excellent et vivement recommandé.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.08 s  3 requêtes