Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Degrelle - Les années de collaboration - Martin Conway
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


répression - Vichy
-

Le terme "répression", par une confusion du vocabulaire, est fréquemment utilisé pour désigner la politique de persécution menée, par Vichy ou par l'occupant nazi, contre les Juifs. Il serait plus exact de réserver le terme "répression" pour désigner la violence employée contre les communistes, les gaullistes et les résistants, poursuivis pour ce qu'ils **faisaient** ou **avaient fait**. Les Juifs étaient "persécutés" pour ce qu'ils **étaient**.

Dans ce texte :

Plus sombre qu'il n'y paraît de Alexandre Roland le mardi 07 août 2007 à 20h36

Bonsoir,

Merci pour ce complément. J'ai tout de même trouvé un article antisémite bon teint :

Degrelle évoque l'arrivée des troupes allemandes à Vienne, une irruption qui déclenche un vent de panique « dans une des plus grosses colonies juives du monde. Ces juifs constituaient la base du régime marxiste autrichien. » Une colonie « de 300 000 personnes, dont les méfaits depuis la guerre furent très nombreux. Tout comme à Moscou en 1917 et à Paris en 1938, ces juifs lancèrent le prolétariat dans la rébellion insensée de 1934 qui se termina par la répression de Dolfuss. Les meneurs judéo-marxistes avaient détalé à temps. Le sang ouvrier paya seul cette folie. Les juifs de Vienne continuèrent leurs manœuvres (...) Israël tenait Vienne en main : du palace Rothschild aux ruelles de brocanteurs israélites, la corde était solide qui étranglait l'Autriche un peu plus durement chaque jour (...) Hitler est arrivé (...) trois cent mille hébreux ont pris leurs jambes à leur cou (...). Qui va les recevoir? Quelles peaux vont-ils ronger? Sera-ce la nôtre? (...). Nous ne laisserons pas ce flot boueux s'étaler sur nos terres. (...). Nous avons déjà à mettre au pas en Belgique un certain nombre de juifs qui dépassent vraiment les limites de la décence. Ils se croient chez nous en pays. Les classes moyennes souffrent très durement de leurs manoeuvres malhonnêtes ».

Qu'est sinon une effusion publique de bile antisémite ? Degrelle a sans doute puisé dans cette marmite de haine les ingrédients de son négationnisme d'après-guerre.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes