Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Les Policiers français sous l'occupation - Jean Marc Berlière
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Collaboration - Vichy
-

Mémento des principaux mouvements politiques collaborationnistes sous Vichy.

- PPF : Parti Populaire Français (Jacques Doriot) - organe de presse: "Le Cri du Peuple de Paris"

- MSR : Mouvement Social Révolutionnaire (Eugène Deloncle)

- CSAR : Comité Secret d'Action Révolutionnaire - appelé par dérision "La Cagoule". - organe de presse: "La Vie nationale".

- RNP : Rassemblement National Populaire (Marcel Déat) - organe de presse: "L'Oeuvre".

- La Parti franciste (Marcel Bucard) - organe de presse: "Le Francisme".

- PFNC : Parti Français National Collectiviste (Pierre Clementi) - organe de presse: "Le Pays Libre".

- La Ligue française (Pierre Constantini) - organe de presse: "L'Appel".

- Le Front franc (Jean Boissel) - organe de presse: "Le Réveil du Peuple".

- Le Feu (Maurice Delaunnay) - organe de presse: "La Tempête".

- Le Groupe Collaboration (Alphonse de Châteaubriant) - organe de presse: "La Gerbe".


Milice - Vichy
-

Instituée le 30 janvier 1943, sous l'autorité du chef du gouvernement, Vichy se dote d'une troupe de choc, La Milice, sorte de garde prétorienne, chargée du maintien de l'ordre et plus particulièrement de la traque des communistes et des Résistants. A la tête de la Milice: Joseph Darnand.


répression - Vichy
-

Le terme "répression", par une confusion du vocabulaire, est fréquemment utilisé pour désigner la politique de persécution menée, par Vichy ou par l'occupant nazi, contre les Juifs. Il serait plus exact de réserver le terme "répression" pour désigner la violence employée contre les communistes, les gaullistes et les résistants, poursuivis pour ce qu'ils **faisaient** ou **avaient fait**. Les Juifs étaient "persécutés" pour ce qu'ils **étaient**.

Dans ce texte :

Une série sur L'histoire de la police française, de la monarchie absolue à la Ve République de René CLAUDE le dimanche 29 avril 2007 à 12h45

Jean-Marc Berlière planche depuis 20 ans sur les archives de la police française (ou plutôt DES polices françaises). Il a signé le commentaire (pertinent) et a assuré la présentation (aisée) d'une série documentaire rééditée ces jours-ci. J'en ai déjà parlé dans les Brèves; je dépose aussi le texte dans ce fil consacré à son livre sur les polices de Vichy :

En 2004, l'historien spécialiste de la police française Jean-Marc Berlière signait le commentaire d'une série en quatre épisodes réalisée par Eric Pittard et Michel Kaptur : Histoire de la police française. Mythes et réalités de Louis XIV à nos jours, un coffret de 2 DVD édité par Jacques Kirsner , 13 Production, JEM Prod et l'INA. Cette série comporte des entretiens avec des historiens pointus, des archivistes, des politiques et des cadres de la police. Certaines périodes sont illustrées par des images d'archives et des textes historiques fondateurs. Mais à la place de navrantes séquences reconstituées peu inspirées qui plombent trop de bons docus, un choix judicieux : des extraits de classiques du cinéma français pour illustrer les problèmes liés à l'organisation et le contrôle des forces de police par les différents régimes, de la monarchie absolue à la Ve République.
La recherche d'une force de contrôle du bien public au service de la paix civique - donc des citoyens - fut au cœur de l'utopie des révolutionnaires de 1789. Elle marqua une vraie rupture historique avec les polices du Roi. Depuis, chaque régime a voulu faire de la police un outil de surveillance et de répression à son image. La France a connu les expériences les plus audacieuses, comme celle de confier la Sûreté à Vidocq, un ex-bagnard, et les plus inquiétantes comme la Milice meurtrière de Darnand au service de la collaboration d'Etat du régime crépusculaire de Vichy. Une série remarquable sur un sujet toujours d'actualité, à (re)voir plus particulièrement en cette période électorale.
Extraits et achat en ligne :
Sur wikipedia :

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes