Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Les convois de la honte - Raphaël Delpard
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Centre de Documentation juive contemporaine - CDJC - France
-

Le CDJC fut fondé en avril 1943 avec pour mission de rassembler les documents ayant trait à la persécution des Juifs, notamment économique.


Obersturmführer - Allemagne nazie
-

Grade chez les Waffen SS, équivalent de "Oberleutnant" dans la Wehrmacht et approximativement de "Lieutenant" dans l'armée française


SS - Schutzstaffel - Allemagne nazie
-

"Echelon de protection" ou "Section de protection".
Créée en 1923, la SS est d'abord la garde prétorienne de Hitler. Sous l'impulsion de Heinrich Himmler qui en prend la tête le 6 juin 1929, elle devient la police du Reich. A partir de 1937, la SS est chargée de la gestion du système concentrationnaire.
Himmler portera le titre de "Reichsfürher-SS".

A partir de 1935, la SS se subdivise en différentes branches notamment:
- SS Verfügungstruppe (troupes mises à disposition), organisées militairement et qui deviennent, au début de la guerre, les Waffen SS.
- SS Totenkopf (tête de mort) chargées de la garde des camps de concentration.

Dans ce texte :

Pragmatisme peut-être ? Quelques chiffres ! de Francis Deleu le dimanche 06 août 2006 à 14h22

Bonjour,

Il me semble que - en France du moins - les convois de détenus en partance pour l'Allemagne n'aient pas réellement encombré le réseau ferroviaire. Les gares de Bobigny et Le Bourget à proximité du camp de Drancy furent le lieu de départ de la majorité des convois. Au total, 77 convois ont quitté Drancy. Par ailleurs, un télégramme, daté du 23 septembre 1942, annonce le départ du convoi n° 36 au départ de la France. Pour Drancy, il s'agit en réalité le convoi n° 31. [*]
En clair, 46 convois ont quitté Drancy entre fin septembre 42 et août 44. Apparemment pas de quoi engorger le trafic ferroviaire.
Un autre document, daté du 1 juillet 1942, signé par Dannecker et Eichmann, signale que la cadence prévue, à savoir 3 transports de 1.000 Juifs par semaine, doit être augmentée pour "libérer la France des Juifs au plus tôt".
Même en doublant la cadence des convois, c'est plutôt les déraillements (pour la seule journée du 15 août: 17 déraillements dans la région de Drancy) qui réjouissaient les Alliés.

Bien cordialement,
Francis.

[*] Pour "l'édification" de nos lecteurs, ci-dessous, la reproduction du télégramme où il est question également du frère de Léon Blum et d'un wagon de ravitaillement.
*****
Annonce du départ du convoi n° 36
IV J 225 a

Le 23 septembre 1942

A l'Office Central de Sûreté du Reich, Bureau IV B 4,
A l'attention du SS-Obersturmbannführer Eichmann ou de son adjoint.
Berlin.

A l'Inspecteur du camp de concentration
Oranienburg.

Au camp de concentration
Auschwitz.

Le 23 septembre 1942, à 8 h. 55, le convoi n° 901/31 a quitté la gare de départ Le Bourget-Drancy pour Auschwitz, avec un total de 1.000 Juifs.
La catégorie des individus touchés correspond aux direc­tives reçues.
Le chef de convoi est le sous-officier Ullmeyer, auquel la liste nominative a été remise en deux exemplaires.
Ravitaillement emporté par Juif: comme de coutume, pour deux semaines.
Par erreur de l'administration française des chemins de fer, le wagon de ravitaillement du train n° 901/30 avait été détaché. Il a été raccroché au train de ce jour, de sorte que le train n° 901/31 comporte deux wagons de ravitaillement.
Le frère de Léon Blum, ancien Président du Conseil fran­çais, fait partie du convoi de ce jour.

Signé : Roethke,
SS.Obersturmführer.


(extrait de "Le dossier Eichmann et la solution finale de la question juive", réalisé par l'équipe du Centre de Documentation Juive Contemporaine, édité par Buchet/Chastel-Corrêa, 1960)

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes