Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Notes de Guerre - Général de Monsabert
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Combat - Résistance (France)
-

L'un des premiers mouvements de résistance en Zone Sud. Fondé par Henri Frenay. Le mouvement "Combat" est issu de la fusion du MLM (Mouvement de Libération Nationale)d'Henry Frenay et Bertie Albrecht avec le Mouvement des Démocrates Chrétiens "Libertés".


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")


1e DFL - Première Division Française Libre - France libre
-

La Division de la France Libre. Commença à exister avant d'exister, pour la tentative de débarquement à Dakar. Combattit en Erythrée sous le nom de Brigade d'Orient. Trouva enfin son nom en mai 41, mais pour combattre d'autres Français obéissant fidèlement à Vichy qui obéissait aux Allemands. Fut aussitôt dissoute pour renaître sous forme de deux brigades dont l'une s'illustra à Bir Hakeim. Retrouva son nom en Tunisie pour en être bientôt chassée par ceux qui avaient encore du mal à choisir entre Vichy et de Gaulle. Fut rebaptisée par les mêmes 1e DMI, mais toujours 1e DFL pour ceux qui continuèrent avec elle une route meurtrière qui passa par l'Italie, les côtes de Provence, la Vallée du Rhône, les Vosges, l'Alsace et les Alpes. Cessa d'exister aussitôt sa tâche accomplie mais est toujours vivante pour ceux qui l'ont fait vivre et pour ceux qui l'apprécie.


DFL - Division Française Libre - France
-

Elles sont deux. C'est probablement la première que vous cherchez. Vous la trouverez sous "Première ..." ou "1e DFL"
Si c'est la deuxième, elle vous attend également.


DIA - Division d'infanterie algérienne - France

DIM - Division d'infanterie motorisée - France 1940

DIM - Division d'Infanterie Marocaine - France

QG - Quartier Général - Divers
-

Plus petit que Grand Quartier Général... forcément.

Dans ce texte :

Du dommageable absence d'enquête.... de Crapouillot le vendredi 02 juin 2006 à 21h45

Pour ce qui est de Rome, évidemment que les Américains s'en sont emparés, ils étaient juste devant depuis 5 mois....pour les Français, rien n'est alors réglé au niveau diplomatique, en théorie, nous sommes toujours en guerre avec l'Italie à ce moment !

Pour Esperia, je n'ai aucun chiffre crédible : que je sache, on a les chiffres sur Oradour à la personne près. Ce qui est sûr, c'est qu'on a pas d'informations sur quelle unité a commis les exactions : on parle de la 3e DIA ; elle est celle qui attaque et dépasse en tête du corps la ville. Mais derrière, tout le reste du corps suit ! On peut estimer que pas loin de 80 à 90 000 hommes vont s'engouffrer dans la zone en quelques jours !! Soit, la 3e DIA, au combat, qui ne stationne donc pas, la 1e DFL, par le Nord de la ville en combattant, et tous les services, artillerie et chars US, artillerie française, services de ravitaillement divers...cela fait du monde. La seule unité proche à stationner est la 2e DIM, épuisée de ses combats de rupture, qui bivouaque sur le seuil de la Bastia, Castelnuovo et San Giorgio.
Donc, crime avéré, mais multitude de suspect : mon interrogation sur la nature des troupes est profonde : nettement, on a des problèmes dans toutes les armées avec les unités de service....en effet, ce sont rarement les meilleures parties du contingent ! Les 2e et 3e lignes russes sont connues pour leur brutalité, mais les unités US ne sont pas en reste !
Ce qui est clair, c'est que la rapidité de l'avance a fait se volatiliser les preuves et les coupables. Mais on notera tout de même que les services ont dut stationner quelques jours vers Esperia du fait des combats sur la Ligne Hitler vers San Oliva, à peine à 10 Km.

Pour ce qui est de Monsabert, il faut bien se représenter ses journées : en tête de colonne, dans sa jeep, avec quelques allez-retour vers le QG...pas le temps de se préoccuper de se qui se passe derrière, ce sont ses ordres. Donc, s'il y a des problèmes, cela passait sans doute par son état-major fixe, et transféré directement aux responsables de l'état-major de corps ! En général, c'est un travail pour le chef d'état-major, ou son adjoint. Je ne suis pas convaincu qu'on informe les généraux de ces faits, du moins sur le moment, la prévôté étant là pour cela !! Le moment est tout de même tendu, et l'on a pas la tête à autre chose qu'à accomplir les ordres le plus vite possible pour que l'ennemi ne déjoue par la manoeuvre.
Et je crains que les faibles effectifs de la prévôté ait eut du mal a y voir clair dans cette foule... .

En outre, Esperia était le QG de la 71e division. Il a pu se passer n'importe quoi faisant penser à mal de la population par les tirailleurs ou les hommes des services : on se souvient de l'obsession des franc-tireurs qui menèrent aux massacres de Dinant en 1914. (cela n'excuse rien pour autant).

Ce que je sais, c'est qu'un certain nombre d'informations douteuses circulent en Italie, comme le pseudo ordre de pillage auquel je fais allusion ; on parlé de 20 000 viols : pour 130 000 tirailleurs, quelle efficacité...certes, je suis un peu ironique, mais on a un bon exemple français avec le parti de 75 000 fusillés.......... .

Il est net, en tout cas, que les notes de Monsabert sont un texte brut, parfois violent pour nos mentalités fort impressionnables de 2006. Mais c'est aussi l'intérêt du document.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.09 s  3 requêtes