Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Les Policiers français sous l'occupation - Jean Marc Berlière
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


rafle - Vichy
-

Spécialité de la police française aux ordres de l'occupant nazi ou de Vichy. La plus connue est la grande rafle du Vel' d'Hiv' (voir ce terme).
On le sait moins, la rafle du Vel' d'Hiv' a été précédée de quelques autres:
- 14 mai 1941: arrestation de 3.700 Juifs allemands, tchèques et polonais qui croyaient avoir trouvé refuge en France. "Parqués" dans les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande.
- 20 août 1941: arrestation à Paris de 4.000 Juifs. Direction Drancy.
- 6 décembre 1941: arrestation de 1.000 notables et intellectuels, presque tous Français, envoyés au camp de Compiègne.
- 16 et 17 juillet: Vel' d'Hiv'.
Les rafles ne se limitent pas à la zone Nord (occupée). Le 26 août: les Juifs de la Creuse qui avaient cru trouver refuge dans ce département sont pourchassés; les 26/28 août c'est le tour de Lyon et de Marseille. La liste est longue. Le calvaire des Juifs ne fait que commencer....


SD - Sicherheitsdienst - Allemagne nazie
-

Service de sécurité responsable de la surveillance intérieure, du renseignement, de l'espionnage et du contre-espionnage du parti.
Dans l'organigramme du RSHA (Office Central de la Sécurité du Reich) le SD est désigné:
- Amt III Inland SD (service de renseignement intérieur)
- Amt VI Ausland SD (service de renseignement à l'étranger)


SS - Schutzstaffel - Allemagne nazie
-

"Echelon de protection" ou "Section de protection".
Créée en 1923, la SS est d'abord la garde prétorienne de Hitler. Sous l'impulsion de Heinrich Himmler qui en prend la tête le 6 juin 1929, elle devient la police du Reich. A partir de 1937, la SS est chargée de la gestion du système concentrationnaire.
Himmler portera le titre de "Reichsfürher-SS".

A partir de 1935, la SS se subdivise en différentes branches notamment:
- SS Verfügungstruppe (troupes mises à disposition), organisées militairement et qui deviennent, au début de la guerre, les Waffen SS.
- SS Totenkopf (tête de mort) chargées de la garde des camps de concentration.

Dans ce texte :

Une bonne question... de René CLAUDE le samedi 18 mars 2006 à 18h26

Dans son blog littéraire, Pierre Assouline relaie une question pertinente :
Pas un scoop, juste une question, posée avec insistance, détails à l'appui : à l'heure où tant de sous-fifres et quatrièmes couteaux français et allemands de l'Occupation ont été rattrapés longtemps après par la Justice qui les a condamnés à grand fracas médiatique, comment expliquer que Helmut Knochen soit mort récemment dans son lit ? Docteur en philosophie de l'université de Göttingen, parfaitement bilingue, colonel, patron du SD (le service de sécurité militaire de la SS), chef des polices allemandes en France occupée, organisateur de la rafle du Vel d'hiv avec René Bousquet, traqueur impitoyable de résistants, organisateur de l'assassinat de l'ancien ministre Georges Mandel... Arrêté par les Anglais dans l'Allemagne des décombres, condamné à la prison à vie pour le meurtre de deux de leurs agents, expédié en France un an après. Jugé en 1954 seulement et condamné à mort par une cour militaire. Curieusement, il n'est pas exécuté. Quatre ans plus tard, sa peine est commuée en travaux forcés en pertuité, puis discrètement ramenée à 20 ans. Bénéficie d'une remise de peine en 1962 signée du général de Gaulle. Pourquoi cette grâce ? On l'ignore. Inconnu au tribunal de Nuremberg. Condamné pour crimes de guerre et non pour crimes contre l'humanité. Pas de plainte alors qu'il est l'un des principaux artisans de la solution finale en France. Après 16 ans de prison, il sort libre à 52 ans. Il est mort recru de jours il y a dix ans dans la petite ville d'Allemagne où il s'était retiré pour y couler des jours heureux.

Oui, oui, une bonne question...
Des hypothèses ?

RC

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes