Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Leclerc - Jean-Christophe Notin
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


2e DB - Deuxième Division Blindée - France
-

Division mythique et pourtant bien réelle commandée par le général Leclerc. Symbole politique du renouveau et de la réunification de l'armée française. Elle n'est qu'une des 8 divisions françaises qui débarqueront en août 1944 et participèrent à la libération de la France avec les Alliés, mais elle les a un peu éclipsées. Elle est principalement connue pour la libération de Paris et Strasbourg qui furent pourtant ses combats les plus faciles.

La 2e DB fut divisée en 4 groupements tactiques (GT) désignés par l'initiale du nom de leur commandant.


DB - Division Blindée
-

Une DB se compose organiquement de trois Régiments de Chars moyens, d'un Régiment de reconnaissance, d'un Régiment d'Infanterie porté à trois Bataillons, d'un Régiment de Tanks-Destroyers, d'une Artillerie divisionnaire à trois groupes de 105 automoteurs, d'un Groupe d'Artillerie antiaérienne, d'un Bataillon du Génie et de Services.
La DB se subdivise en trois Combat Command (CC).
(Source: Maréchal de Lattre).

-

2e DB est mythique - Voir Deuxième DB.

Dans ce texte :

Pas de traces d'une réunion du tribunal de la division de René CLAUDE le samedi 29 octobre 2005 à 17h55

Il écrit ne pas avoir trouvé la trace d'une réunion express du tribunal militaire. Luc en parle dans son post.
Page 332 :
L'origine de cet ordre [d'exécution] est bien confuse. Est-ce, suivant la voie légale, le tribunal militaire de la 2e DB qui a décidé de les condamner à mort ? Les prisonniers ayant été gardés près de vingt-quatre heures , il a eu tout à fait le temps de se réunir. (...)Il ne semble donc pas que les douze hommes aient été passés par les armes après un jugement "interne" à la division. Et comme Paris, ainsi qu'en atteste le télégramme du 18 mai, ignorait manifestement tout de leur destinée, la question demeure : qui se cache derrière ce nébuleux "haut état-major de la division" ? Leclerc lui-même, travaillé par les horreurs de Dachau, révolté par l'arrogance des prisonniers, et qu'un accès de colère pousse à faire fusiller les traîtres ?

On peut le penser.

Cordialement,

RC

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes