Décryptage du forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Aubrac, les faits et la calomnie - François Delpla
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Aubrac (Lucie) - Résistance (France)
-

(1912- ) née Lucie Bernard.
Lucie Aubrac contribue avec son mari Raymond Aubrac à créer le mouvement "Libération-Sud". Le 21 octobre 1943, à la tête d'un groupe franc, elle libère son mari tombé, le 21 juin auparavant, entre les mains de la Gestapo lors de la réunion de Caluire.


Aubrac (Raymond) - Résistance (France)
-

(1914- ). Raymond Aubrac, de sensibilité proche des communistes, entre très tôt dans la résistance aux côtés d'Emmanuel d'Astier de la Vigerie avec lequel il participe, en région lyonnaise, à la création du mouvement "Libération-Sud" dont il devient le chef de la branche paramilitaire.
Arrêté le 21 juin 1943 à Caluire, avec Jean Moulin notamment, il sera libéré le 21 octobre suivant par un groupe franc dirigé par sa femme Lucie. A Alger, membre de l'Assemblée consultative provisoire, il est nommé par le général de Gaulle, commissaire de la République pour la région de Marseille (1944-1945) où il est, entre autres, chargé de l'épuration.
Il s'oppose à la guerre d'Indochine et participe aux négociations secrètes avec Hô-Chi-Minh.


R - Résistance (France)
-

Dans le cadre de l'organisation de la Résistance, la lettre R suivie de 1 à 6 indiquait une région de la zone Sud (zone non occupée jusqu'en 1942).
R1 : Région Rhône-Alpes (centre Lyon).
R2 : Région Provence-Côte d'Azur (centre Marseille).
R3 : Région Languedoc-Roussillon (centre Montpellier).
R4 : Région du Sud-Ouest (centre Toulouse).
R5 : Région de Limoges (centre Brives puis Limoges).
R6 : Région de l'Auvergne (centre Clermont-Ferrand).

En zone Nord occupée, les régions étaient définies par les simples lettres : P - A - B - C - D - M
(voir "zone")

Dans ce texte :

Erratoume 2 de Nicolas Bernard le jeudi 23 juin 2005 à 19h42

Jean-Robert Gorce écrivait : "Pourquoi Aubrac, en 1997, devant la 17e chambre correctionnelle déclare : "J'ai été identifié comme Aubrac, je ne l'ai jamais caché", alors que depuis toujours, et en particulier dans ses mémoires, il a toujours affirmé l'inverse. Ca, ce n'est pas anecdotique."

Ma réponse, faute de temps, et because lacune mémorielle de ma part (dans l'urgence) avait été bâclée. En fait, il est très simple de réfuter votre affirmation.

Le fait est que jamais Aubrac n'a nié avoir été identifié comme étant Aubrac par Barbie. Jamais. Il suffit de lire le chapitre que consacre Chauvy à cette question (enfin, lire les retranscriptions des propos tenus par Aubrac), p. 161-176. Aubrac reconnaît que son nom de code a été percé à jour par Barbie en 1944, en 1948, en 1950. Dans d'autres cas, il n'évoque pas la question, ce qui ne signifie nullement qu'il y apporte une dénégation. Vous avez encore une fois confondu "nier" et "ne pas dire", outre que vous avez manifestement fait un sort de ses autres déclarations.

Vous avez également confondu "nom de code" et "identité véritable". Dans ses Mémoires en effet, Aubrac ne nie pas du tout que Barbie a découvert son nom de code. Il expose que Barbie n'a pas réussi à percer à jour sa véritable identité : Raymond Samuel. S'il y était parvenu, "tout eût été perdu". Malheureusement, la formulation de cette phrase dans Où la mémoire s'attarde peut effectivement prêter à confusion.

Au final, j'ai le regret de vous avouer que votre dossier contre Aubrac, tel qu'il résulte de vos questions, est quasi-inexistant. Vous ne faites que reprendre des affirmations réfutées depuis des années - voire des décennies -, ce qui m'étonne de vous.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes