Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Le petit nazi illustré - Pascal ORY
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


rafle - Vichy
-

Spécialité de la police française aux ordres de l'occupant nazi ou de Vichy. La plus connue est la grande rafle du Vel' d'Hiv' (voir ce terme).
On le sait moins, la rafle du Vel' d'Hiv' a été précédée de quelques autres:
- 14 mai 1941: arrestation de 3.700 Juifs allemands, tchèques et polonais qui croyaient avoir trouvé refuge en France. "Parqués" dans les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande.
- 20 août 1941: arrestation à Paris de 4.000 Juifs. Direction Drancy.
- 6 décembre 1941: arrestation de 1.000 notables et intellectuels, presque tous Français, envoyés au camp de Compiègne.
- 16 et 17 juillet: Vel' d'Hiv'.
Les rafles ne se limitent pas à la zone Nord (occupée). Le 26 août: les Juifs de la Creuse qui avaient cru trouver refuge dans ce département sont pourchassés; les 26/28 août c'est le tour de Lyon et de Marseille. La liste est longue. Le calvaire des Juifs ne fait que commencer....


Vel' d'Hiv' - Vichy
-

Vélodrome d'hiver, haut lieu parisien du cyclisme sur piste.
A l'aube du 16 juillet 1942, 9.000 agents de police engagent à Paris la rafle de 12.884 Juifs étrangers ou d'origine étrangère. En deux jours, 3.031 hommes, 5.802 femmes et 4.051 enfants sont arrêtés et parqués, moitié à Drancy et moitié au Vel' d'Hiv' dans des conditions abominables.


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")


Zone Non Occupée - ZNO - France
-

Désigne la zone au Sud de la ligne de démarcation. La ZNO est également désignée sous le sigle ZL (Zone Libre).


CGQJ - Commissariat général aux questions juives - Vichy
-

Créé par la loi du 19 mars 1941, le CGQJ a mission de "gérer" la "question juive". A sa tête est nommé Xavier Vallat, l'auteur sinon l'inspirateur du statut des Juifs de juin 41. En mai 42, Vallat, jugé trop mou, est remplacé par un extrémiste, habité par une haine frénétique des Juifs: Louis Darquier mieux connu sous le nom de Darquier de Pellepoix.

Dans ce texte :

C'était dans l'air du temps de Francis Deleu le dimanche 03 avril 2005 à 17h57

Bonsoir Arcole, bonsoir à tous,

Il est surprenant et affligeant que ce "Moi national", selon Michel Winock, cette maladie incurable des adultes, terreau fertile pour le nationalisme, porte ouverte à la xénophobie, au racisme et à l'antisémitisme, soit inoculée aux enfants dès leur plus jeune âge.
On ne dispose que peu d'informations sur le sentiment antisémite des Français pendant les années noires. Un opinion publique indifférente pour les uns, préoccupée par des problèmes de ravitaillements, etc, etc.. pour les autres.

Des chiffres toutefois! Fin novembre 1942, après les rafles et les persécutions des Juifs, le gouvernement de Pétain, qui s'est constamment préoccupé de son "image de marque" s'inquiète des réactions de quelques rares évêques à la suite de la rafle du Vel' d'Hiv'. Vichy demande alors au CGQJ de réaliser une enquête dans toute la zone non occupée. Bien que ce sondage d'opinion fut réalisé selon la méthode Gallup, il faut le prendre avec les réserves d'usage. Néanmoins, il indique des orientations qui laissent pantois.

La question principale est d'une grande simplicité: "Aimez-vous les Juifs".
- La majorité des sondés - 51,5 % - répond "non",
- 12% répondent "oui",
- 36,5 % sont indifférents.

L'analyse des résultats indiquent de grandes différences selon les milieux socio-professionnels.
- Ainsi les étudiants sont à 81,40 % contre les Juifs,
- 7,40 % "pour",
- 11,10 sans opinion.

- A l'opposé, les ouvriers sont à 43,4 % "contre",
- 12,2 % pour,
- 44,2 sans opinion.

Une question subsidiaire indique que 51% des sondés approuvent les mesures antisémites prisent par le gouvernement contre 31% qui les condamnent et 18% qui sont indifférents ou refusent de répondre.

De quoi méditer!

Bien cordialement,
Francis.

Source des chiffres du sondage: Michèle Cointet, "L'Eglise sous Vichy".

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes