Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Les rivaux de Charles de Gaulle - Anne Laurens
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


USA - United States of America - USA
-

Les Etats-Unis d'Amérique. Quelques auteurs francophiles irréductibles préfèrent utiliser EU (Etats-Unis) ou EUA (Etats-Unis d'Amérique).

Dans ce texte :

Et si c'était Murphy de Etienne Lorenceau le mardi 18 janvier 2005 à 22h15

Dans "Mon pere disait" Elliott Roosevelt rapporte que son pere attendait beaucoup de Giraud sur la foi des rapports de l'Amiral Leahy (Ambassadeur des USA aupres du régime du Marechal Petain) et surtout de Robert Murphy a qui on doit le choix de Giraud. Roosevelt n'aura ni le temps ni le désir de le remplacer. Il était heureux de diviser le crédit de de Gaulle et rassuré de le faire au profit d'un général qu'il considérait comme un idiot (Dud) politique. Il est clair que Robert Murphy etait plus un courtisan qu'un diplomate, facon élégante de souligner que la sureté de jugement n'était pas son fort. Comme il détestait secretement les Francais, c'est plutot rassurant.

Le contingeant francais d'Afrique du Nord était, en effectifs, bien supérieur au contingeant Américain mais la position centrale des USA du point de vue de la production d'armement et de son financement leur permettait le glissement sémantique important de l'incontestable "Cette libération n'est pas possible sans nous" a l'effronté "c'est nous qui avons libéré". Cette confusion est faite naivement par le fils Roosevelt et, selon moi, cyniquement par Franklin Delano Roosevelt.

Je vais chercher la position de FDR vis a vis de la France avant la débacle car je ne crois qu'a moitié a la theorie de la désillusion. Si quelqu'un a des suggestions de tires de livres en Francais en Anglais ou en Allemand sur ce theme (pour et contre), je suis preneur.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes