Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

A livre ouvert ... - les contributeurs de Livres de Guerre
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Panzerfaust - PZF - Allemagne
-

Lance-roquettes anti-blindés allemand armé d'une charge creuse d'un calibre de 100 mm, capable de percer 200 mm de blindage à une distance de 40 m.
[Source : Histoire Mondiale des Conflits, Thématique n° 3, mai-juin 2004, p. 67]


Point d'appui - PA - France

Vercors - Ecrivain
-

Pseudonyme de Jean Bruller (voir sous Bruller).


RFM - Régiment de Fusiliers Marins
-

le 1eRFM est le Régiment de Reconnaissance de la 1eDFL


SS - Schutzstaffel - Allemagne nazie
-

"Echelon de protection" ou "Section de protection".
Créée en 1923, la SS est d'abord la garde prétorienne de Hitler. Sous l'impulsion de Heinrich Himmler qui en prend la tête le 6 juin 1929, elle devient la police du Reich. A partir de 1937, la SS est chargée de la gestion du système concentrationnaire.
Himmler portera le titre de "Reichsfürher-SS".

A partir de 1935, la SS se subdivise en différentes branches notamment:
- SS Verfügungstruppe (troupes mises à disposition), organisées militairement et qui deviennent, au début de la guerre, les Waffen SS.
- SS Totenkopf (tête de mort) chargées de la garde des camps de concentration.

Dans ce texte :

Colmay ! de G.P. le samedi 04 décembre 2004 à 09h58

Bonjour,
dans les Vosges, Barberot rapporte qu'il n'a pu empêcher l'exécution rapide de prisonniers allemands par de tres tres jeunes (17,18 ans) ralliés du Vercors qui accompagnaient ses blindés . Ces "Marie Louise du gaullisme", (citation de Barberot) subissaient, faute d'expérience de tres lourdes pertes et connaissaient le cas de ce prisonnier (alentours de Ronchamp) qui, apres s'être rendu a dégoupillé une grenade, blessant trois fusiliers marins)
Pour info, aucun polonais a combattu dans la SS, par contre des milliers d'ex-polonais, donc allemands de choix (critères précis), ont été incorporés normalement dans l'armée (leurs familles ayant choisi de signer la liste des Volksdeutch (ordonnances du 19 et 30 avril 1940). Le terme "Malgres-nous" est hors sujet.
Les "RECCO" du RFM "allumaient" systématiquement tout obstacle anormal (ferme, muret, ect...) et tout particulierement les abattis (souvent minés), qui servait de point d'appui aux Panzerfaust.
Pour ma part, je vois mal Colmay, un brillant combattant et un homme de haute valeur morale, ordonnant l'exécution d'une douzaine d'hommes, surtout dans ces conditions (à quelques mêtres du blindé, en germano-polonais, sous les balles ..............HUMM !)
Donnent ils les références de cet article ?
Cordialement

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes