Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Le rendez-vous manqué des colonnes Charton et Lepage - Serge Desbois
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


goum - France
-

Terme d'origine arabe qui signifie "troupe".
Durant la colonisation, un goum désignait un contingent militaire recruté en AFN parmi la population indigène. D'un effectif de 100 à 200 hommes, un goum est équivalent à une compagnie d'infanterie et est commandée par un capitaine, parfois par un lieutenant.


tabor - France
-

Corps de troupes marocaines composé généralement de 3 à 4 goums soit l'équivalent d'un bataillon d'infanterie c'est-à-dire un effectif de 500 à 800 hommes.
(voir également "goum")


BEP - Bataillon Etranger de Parachutistes - France

RC4 - RC 4 - Indochine
-

Route coloniale n°4 qui longe la frontière chinoise et qui fut le témoin de combats meurtriers.

Dans ce texte :

Le 11ème Tabor de Serge Desbois le vendredi 28 mai 2004 à 17h56

En réponse à Laurent sur le 11ème tabor.
Les effectifs de ce tabor le 16 septembre 1950 au départ de Langson dans la colonne Le Page étaient : -Officiers = 14. Sous-officiers = 50. Goumiers = 860.
Les effectifs récupérés à la date du 15 octobre après l'évacuation de la RC4 et avant le départ de Langson le 18, étaient :-Officiers = 5 dont leur chef, le commandant Delcros. -Sous-officiers = 20.- goumiers = 344 soit en tout 369 hommes récupérés sur 924 au départ. C'est à dire 555 hommes tués ou portés disparus.
Sur ordre du colonel Constans à Langson. Le Lt-colonel Le page avait du laisser des unités sur des points-clé au fur et à mesure de sa progression. Ainsi il avait placé 2 goums du 11ème tabor, l'un au col de Lung Phaï, l'autre sur 703 le piton qui domine ce col. Le 3 octobre pour recevoir les Viets depuis l'Est, le commandant Delcros n'avait donc que 2 goums à leur opposer en comptant le goum de commandement, soit moins de 500 hommes.Et même s'il reçut l'appui le même jour du 1er BEP, ce sous-groupement Delcros (les 2 goums et le BEP)avait des effectifs insuffisants à opposer aux Viets du Régiment 36 qui arrivaient sur lui depuis l'est du Na Khéo.
Si ! le 11ème Tabor était bien à Coc Xa. Il y est arrivé le 5 après un périple contourné que j'ai parfaitement décrit dans mon livre.
Je n'ai pas la notion que cette unité fut déjà reformée pour VinH Yen ; par contre nous la voyons réapparaître à Phung To au nord de Laïchau fin 51.
Non le 3ème Tabor de la colonne Charton n'a pas fait mieux : effectifs au départ de Cao Bang : 16 officiers, 50 sous-officiers, 850 goumiers. Effectifs récupérés : 8 officiers dont leur chef le commandant DE Chergé, 10 sous-officiers, 294 goumiers soit 312 sur un total de 916. Donc 604 hommes tués ou portés disparus (même source).
Je n'ai pas lu que Charton avait écrit dans son livre que la route entre that Khé et Dong Dang était parsemée de cadavre pourla seule raison que lui-même prisonnier au dessus de That Khé n'y est pas passé. Il a été emmené vers le Nord-est avec les autres prisonniers.
En conclusion, sur un effectif total des 2 colonnes de 5805,il y a eu 4417 tués ou portés disparus, aux quels il faut rajouter l'extermination de l'arrière-garde qui a évacué That Khé dans la nuit du 10 au 11 : le 3ème BCCP, la compagnie de renfort du Lt Loth du BEP parachutée le 8 avec le 3ème BCCP, le peloton de Chasseurs de Thatkhé et surtout ne pas oublier la 4 ème compagnie du 3ème Étranger, arrière-garde de l'arrière-garde, qui a été volatilisée et dont on n'a plus jamais entendu parler. Son chef a réapparu au bout de 4 ans de captivité ainsi que 2 sous-officiers...
Donc en tout, environ 5000 tués ou portés disparus.
Il est difficile de compter les légionnaires qui ont survécu à la captivité car certains ont été rapatriés par le monde communiste au delà du rideau de fer.
Mon cher Laurent je ne peux mieux faire que de vous conseiller de lire mon livre.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.08 s  3 requêtes