Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Le rendez-vous manqué des colonnes Charton et Lepage - Serge Desbois
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


goum - France
-

Terme d'origine arabe qui signifie "troupe".
Durant la colonisation, un goum désignait un contingent militaire recruté en AFN parmi la population indigène. D'un effectif de 100 à 200 hommes, un goum est équivalent à une compagnie d'infanterie et est commandée par un capitaine, parfois par un lieutenant.


tabor - France
-

Corps de troupes marocaines composé généralement de 3 à 4 goums soit l'équivalent d'un bataillon d'infanterie c'est-à-dire un effectif de 500 à 800 hommes.
(voir également "goum")


BEP - Bataillon Etranger de Parachutistes - France

BM - Bataillon de Marche - France
-

NDLR: Il faut comprendre "marche" dans le sens de fonctionner. Il n'a jamais été question de faire marcher un spahi. Il se déplace à dos de mulet, à dos de cheval ou à moteur.


RC4 - RC 4 - Indochine
-

Route coloniale n°4 qui longe la frontière chinoise et qui fut le témoin de combats meurtriers.


REI - Régiment Etranger d'Infanterie - France

RTM - Régiment de Tirailleurs Marocains - France 1940

Dans ce texte :

Le sort des Tabor ? de Laurent Crépilière le vendredi 21 mai 2004 à 22h05

J'ai bien l'intention d'acheter ce livre qui me parait un travail excellent. Une question me taraude depuis pas mal de temps sur le nombre réel de bataillons anéantis dans la valée de Quang liet *snif*.
Sur la RC4 les mouvements étaient protégés par des ouvertures. Or en analysant les différentes lectures il me semble que la mission du 11é tabor était justement de couvrir le groupement Lepage et que en dehors d'un goum tombé dans une embuscade avec le BEP sur la RC4 il ait put faire sa jonction avec le groupement Labaume, par conséquent il n'était pas à Coc Xa et n'a pas été anéanti.

De plus le 11é tabor a été engagé à Vinh Yen 4 mois après, mais également le 1er. Qu'en est-il donc de l'anéantissement de ces bataillons ?
Je ne doute pas de la perte du BM/8e RTM (mais pas en entier non plus), du BEP, du 3/3 REI et du 3é GCCP mais en ce qui concerne les Tabor, j'ai lu dans le bouquin de Charton que le 3é a pu passé et je déduis que le 11é était à l'abri (relatif). Pour le 1er il devait être avec lepage puisqu'il a participé à l'attaque de Dong Khé mais lui aussi se retrouve à Vinh Yen 4 mois après.

De plus j'ai lu dans le livre de Charton également que la route entre That Khé et Dong Dang étais parsémée de cadavres de Marocains tombé dans une embuscade. Ces marocains étaient les tabor sans aucun doute.

Donc: anéantis ou pas ?

ps J'espère que vous parlez également de la retraite That Khé/Dong Dang dans votre bouquin - et je pense que oui puisque vous recherchez un survivant de la 4e cie du I/3 REI.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes