Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Le Glossaire de Francis,
Jacques, Prosper, René et tous les autres ...

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z les nouveautés

 

PI
à PP

 

Astuce !

En cliquant sur une vous lancez une recherche de ce terme dans les contributions et sujets du forum


picul - Indochine Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

unité de poids dont la valeur varie, selon les sources, entre 60 et 62,600 kg.


Pierre Bénouville (de) - Résistance (France) Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

(1914-2001). Membre dirigeant de la branche militaire du mouvement "Combat" de Henri Freney. Au départ de ce dernier pour Alger en 1943, de Bénouville prend la direction des MUR (Mouvements Unis de la Résistance). Homme courageux, s'il en est, résistant, combattant également sur le front italien... malheureusement son rôle ambigu dans l'affaire de Caluire d'une part, ses accointances avec l'extrême-droite contemporaine d'autre part, jettent une ombre douteuse sur le personnage.
Compagnon de la Libération - Biographie


Pierre Brossolette - Résistance (France) Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Compagnon de la Libération - Biographie


Pierre Messmer - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Pierre Miquel Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

(1930- )Pierre Miquel, professeur à la Sorbonne, auteur de nombreux ouvrages sur les crises de la société française (L'Affaire Dreyfus, Les Guerres de Religion, La Grande Guerre...) est considéré comme le meilleur spécialiste de la Première Guerre mondiale.


Pierre Pucheu - Vichy Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

(1899-1944) Normalien, Pucheu opta pour le journalisme économique. En 1926, il devint directeur des ventes du Comptoir sidérurgique de France pour ensuite occuper plusieurs fonctions d'administrateur de sociétés au sein du groupe financier Worms. Croix-de-Feu jusqu'en février 1931, il adhère au PPF de Doriot jusqu'en 1939. Durant la guerre, il occupe successivement les postes de Secrétaire d'Etat à la Production industrielle, puis Secrétaire d'Etat de l'Intérieur et enfin ministre de l'Intérieur jusqu'au retour de Laval le 18 avril 1942. En disgrâce, Pucheu rejoint le Maroc le 9 mai 1943. Malgré un sauf-conduit de Giraud, il sera placé en résidence surveillée. Tenu responsable notamment de la désignation des otages fusillés le 22 octobre 1941 à Châteaubriant, il sera condamné à mort le 11 mars 1944 par le tribunal militaire d'Alger et exécuté le 20.
Biographie de Pierre Pucheu


Pierre-Etienne Flandin - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

(1889-1958) Pierre-Étienne Flandin occupe le portefeuille des Affaires étran­gères du 14 décembre 1940 au 9 février 1941. En mars 1938, lors de l'Anschluss, il s'opposa à toute intervention en faveur de l'Autriche. Après Munich, il avait adressé à Hitler un télégramme de félicitations, ce qui provoqua, notamment, la scission de son propre parti, l'Alliance démocratique. Pendant la drôle de guerre, il a fait partie du Comité de liaison parlementaire pour la défense de la paix. Il vota les pleins pouvoirs à Pétain. En octobre 1942, il passera en Algérie. Arrêté en décembre 1944, il sera condamné en juillet 1946 à cinq ans de dégradation nationale, peine relevée aussitôt.


PIM - Personnel interné militaire - Indochine Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Personnel interné militaire ou prisonnier interné militaire.


Pipe Line Under The Ocean - PLUTO - Divers Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Nom donné aux pipe-lines sous-marins qui, sitôt aprés le débarquement, commencent à fonctionner entre l'île de Wight et la côte française pour assurer le ravitaillement en carburants d'une armée entièrement mécanisée (au moins 50 000 véhicules).
[Source : Histoire Mondiale des Conflits, Thématique n° 3, mai-juin 2004, p. 67]


PJ - Police judiciaire - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

PK - Propaganda Kompanien - Allemagne nazie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Les reporters de guerre allemands (kriegsberichter) qui accompagnaient les troupes "mitraillaient" tout ce qui leur tombait sous l'objectif. Ils laissèrent pour la postérité une masse impressionnante de clichés.


Platon (Amiral) - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

(1886-1944) Secrétaire d'Etat auprès du chef du gouvernement du 23 avril 1942 au 26 mars 1943. L'amiral Platon sera envoyé en mission le 15 novembre 1942 en Tunisie et réussira à maintenir l'amiral Estéva dans l'obéissance à Vichy. En 1943, il quittera le gouvernement de Vichy et se rapprochera des collaborationnistes parisiens. Dans l'été 1944, il sera capturé par des maquisards et exécuté.


PLT - premier-lieutenant - Suisse Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Abréviation de premier-lieutenant, 2e grade d'officier subalterne, longtemps obtenu au sein de l'armée suisse après 3 années d'expérience accumulée en tant que chef de section (lieutenant[lt], 1er grade d'officier sublaterne). Assumant des missions ou des responsabilités confiées par le commandant de compangnie (grade de capitaine), le 'pleut' [...pour reprendre le langage de la troupe] pouvait aussi endosser la fonction de remplaçant du commandant de compagnie. Aujourd'hui, le premier-lieutenant est un chef de section. Le grade de lieutenant n'est, lui, plus porté que jusqu'au terme de la période de service pratique qui suit l'école d'officier


PLUTO - Pipe Line Under The Ocean - Divers Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Nom donné aux pipe-lines sous-marins qui, sitôt aprés le débarquement, commencent à fonctionner entre l'île de Wight et la côte française pour assurer le ravitaillement en carburants d'une armée entièrement mécanisée (au moins 50 000 véhicules).
[Source : Histoire Mondiale des Conflits, Thématique n° 3, mai-juin 2004, p. 67]


PM - Police municipale - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

PMD - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Abréviation familière désignant Pierre Mendès-France.


POB - Parti Ouvrier Belge - Belgique Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Le POB deviendra le PSB (Parti Socialiste Belge) en 1940.


pogrom Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

En Europe de l'est,un pogrom est l'ensemble des actes de violence exercés, dans un laps de temps relativement bref, par tout ou partie d'une population à l'encontre de sa composante juive. Il est soit spontané (et dans ce cas les autorités laissent faire), soit provoqué par les dites autorités (avec la participation de la police: manipulation par le biais des Cent Noirs par exemple; voire participation de l'armée:sotnias cosaques en particulier)
Entre 1880 et 1921, on recense environ 1.230 pogroms qui font 60.000 morts.
L'éventail des violences est assez large (et permet même d'établir un classement entre pogrom "majeur" et pogrom "mineur"):extorsion de fonds: pillage des biens meubles; saccage et incendie des échoppes, des magasins, des habitations; saccage et incendie des synagogues; "passages à tabac", actes de cruauté et de barbarie; viols et meurtres...

Voir aussi "Nuit de Cristal".


Point d'appui - PA - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Police aux Questions juives - PQJ - Vichy Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Police spécialisée dans l'enquête sur la "race" des personnes et le contrôle de la population juive. Sa brutalité et ses exactions sont telles qu'elle sera transformée en simple service, le SEC (Service d'enquête et de contrôle), avec les mêmes attributions.

Pour pallier l'incapacité de la police officielle à remplir les missions spéciales voulues par le régime, Vichy procéda à la mise en place d'un triptyque de polices auxiliaires spécialisé dans la lutte de tout ce qui était considéré comme "l'anti-france" : les communistes, les sociétés secrètes (les francs-maçons en particulier) et les Juifs.Ce seront :
- le Service de Police anti-commmuniste (SPAC)
- le Service de Police des sociétés secrètes (SSS)
- la Police aux questions juives (PQJ).

La brutalité et les exactions de la PQJ, spécialisée dans l'enquête sur la "race" des personnes et le contrôle de la population juive étaient telles qu'elle sera transformée en simple service plus discret, le SEC (Service d'enquête et de contrôle), avec les mêmes attributions.


Police judiciaire - PJ - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Police municipale - PM - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Police régionale d'Etat - PRE - Vichy Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Les PRE créées par acte dit "Loi de Vichy" du 23 avril 1941, sont issues de la centralisation et de l'étatisation des polices municipales (à la disposition des maires) pour toutes les communes de plus de 10.000 habitants. Les PRE sont placées sous le direction des préfets régionaux, des préfets de département et des intendants de police.


Poste de Commandement - PC Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

ndlr : il arrive que le lecteur distrait confonde PC et PC. Exemple: "Giraud quitte son PC" ne veut pas dire "quitte son Personal Computer", ni "quitte son Parti Communiste" mais tout bêtement "quitte son Poste de Commandement".


Poste de secours - PS - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Poste de secours à ne pas confondre avec un parti politique.


POW - Prisoner of War Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Prisonnier de guerre


POWN Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

POWN : Acronyme de Polska Organizacja Walki o Niepodleglosc ou Organisation polonaise de lutte pour l'indépendance.
Cette organisation clandestine de résistants polonais opérait en France et en Belgique occupée.


PP - Préfecture de police - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

PPF - Parti Populaire Français - Vichy Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Fondé en 1936 par Jacques Doriot, transfuge du Parti Communiste. Se disant néo-socialiste (communiste nationaliste), le PPF se rallie à Pétain et prône la collaboration avec l'Allemagne nazie.

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z les nouveautés

 

Ou venez discuter d'une définition dans "A livre ouvert ..."

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

index.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  6 requêtes