Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Le Glossaire de Francis,
Jacques, Prosper, René et tous les autres ...

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z les nouveautés

 

GQ
à GZ

 

Astuce !

En cliquant sur une vous lancez une recherche de ce terme dans les contributions et sujets du forum


GQG - Grand Quartier Général - Divers Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

GR - Groupe de Reconnaissance Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Les Groupes de Reconnaissance étaient le domaine de prédilection des spahis qui s'y illustrèrent par leur bravoure tout au long du conflit.


Grand Quartier Général - GQG - Divers Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Grande Unité - GU - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Une GU désigne les unités interarmes de l'Armée de Terre au niveau habituel de la division.


GRCA - Groupe de Reconnaissance de Corps d'Armée Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

GRD - Groupe de Reconnaissance Divisionnaire Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

GRDI - Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Greif - Allemagne nazie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Lors de l'offensive des Ardennes en décembre 1944, deux missions de commandos furent planifiées et reçurent les noms de code "opération Stösser" (Autour) et "opération Greif" (Griffon).
L'opération Greif, confiée au colonel Skorzeny, avait pour but de déstabiliser les troupes alliées grâce à l'infiltration dans leurs lignes de commandos allemands déguisés avec des uniformes américains.


Griffon - Allemagne nazie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Lors de l'offensive des Ardennes en décembre 1944, deux missions de commandos furent planifiées et reçurent les noms de code "opération Autour" (Stösser) et "opération Griffon" (Greif).
L'opération Griffon, confiée au colonel Skorzeny, avait pour but de déstabiliser les troupes alliées grâce à l'infiltration dans leurs lignes de commandos allemands déguisés avec des uniformes américains.


GRM - Garde républicaine mobile - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Groupe d'armées - GA - France 1940 Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Groupe d'Armées américain - GAUS Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Groupe d'Auto-Défense - GAD - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Groupe d'action et de renseignement en zone occupée, en liaison avec l'armée d'armistice.


Groupe de Bataillons de Chars - GBC - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Groupe de bombardement - GB - France 1940 Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Groupe de bombardement d'assaut - GBA - France 1940 Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Groupe de chasse - GC - France 1940 Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Les GC concernent l'aviation


Groupe de Reconnaissance - GR Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Les Groupes de Reconnaissance étaient le domaine de prédilection des spahis qui s'y illustrèrent par leur bravoure tout au long du conflit.


Groupe de Reconnaissance de Corps d'Armée - GRCA Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Groupe de Reconnaissance de Division d'Infanterie - GRDI Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Groupe de Reconnaissance Divisionnaire - GRD Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Groupe mobile de réserve - GMR - Vichy Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Menée de pair avec l'étatisation des polices municipales, la création des GMR fut une émanation directe du régime de Vichy.
Conçus d'abord pour constituer une force d'intervention rapide et efficace du maintien de l'ordre, les GMR entrent rapidement de la logique d'adaptation de l'appareil policier de répression : opérations de poursuite des réfractaires au STO, traque des résistants et de Juifs.


Groupement de commandos mixtes aéroportés - GCMA - Indochine Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

En perdant sa vocation exclusivement "parachutiste", le GCMA devint le GMI (Groupement mixte d'intervention).


Groupement de Tabors Marocains - GTM - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Un GTM est sensiblement équivalent au Régiment soit un effectif de 1.500 à 3.000 hommes. Il comprend trois Tabors (un Tabor = un Bataillon) et chaque Tabor trois Goums (un Goum = une Compagnie).
(Voir également "tabor")


Groupement des forces mobiles au Levant - GFML - France 1940 Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Groupement mixte d'intervention - GMI - Indochine Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Le GCMA (Groupement de commandos mixtes aéroportés) perdant sa vocation exclusivement "parachutiste" devint le GMI.


Groupement Tactique - GT - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Au nombre de quatre au sein de la Deuxième Division Blindée (2e DB), les Groupements Tactiques étaient désignés par les initiales de leur commandant.
GTD (Dio) - GTL (Langlade) - GTV (Warabiot) - GTR (Rémy).

NB: de nombreux auteurs écrivent GT "D"....


Groupement Tactique Dio - GTD - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

L'un des quatre Groupements Tactiques de la Deuxième Division Blindée (2e DB) désigné par l'initiale de son commandant: le colonel Dio.

Son ordre de bataille se composait:
- pour l'infanterie: le 1e Bataillon du RMT (Régiment de Marche du Tchad).
- pour les blindés de reconnaissance: le 4e puis le 5e esc. du RMSM (Régiment de Marche des Spahis Marocains).
- pour les blindés de combat: le 12e Régiment Cuirassiers.
- pour les chasseurs de chars: le 3e esc. du RBFM (Régiment Blindé des Fusiliers Marins).
- pour l'artillerie: le 1/3e RAC (Régiment d'Artillerie Coloniale)
- pour le génie: le 2e Cie du 13e Bataillon du Génie.
- pour la santé: la 2e Cie médicale (groupe des ambulances "Marinettes").
- pour le matériel: le 3e esc du GER XV


Groupement Tactique Langlade - GTL - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

L'un des quatre Groupements Tactiques de la Deuxième Division Blindée (2e DB) désigné par l'initiale de son commandant: le colonel de Langlade.

Son ordre de bataille se composait:
- pour l'infanterie: le 2e Bataillon du RMT (Régiment de Marche du Tchad).
- pour les blindés de reconnaissance: le 2e esc. du RMSM (Régiment de Marche des Spahis Marocains).
- pour les blindés de combat: le 12e Régiment de Chasseurs d'Afrique.
- pour les chasseurs de chars: le 4e esc. du RBFM (Régiment Blindé des Fusiliers Marins).
- pour l'artillerie: le 40e RANA (Régiment d'Artillerie Nord-Africaine)
- pour le génie: la 1e Cie du 13e Bataillon du Génie.
- pour la santé: la 3e Cie médicale (groupe des ambulances "Quakers").
- pour le matériel: le 2e esc du GER XV


Groupement Tactique Rémy - GTR - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

L'un des quatre Groupements Tactiques de la Deuxième Division Blindée (2e DB) désigné par l'initiale de son commandant: le colonel Rémy.

Ce groupement est constitué selon les circonstances, en Normandie, à Paris et en Lorraine, avec des escadrons de spahis ou du RBFM (Régiment Blindés des Fusiliers Marins) prélevés ou non affectés au GTV. Le GTR comprendra les 1e, 4e, 6e et 7e escadrons du RMSM (Régiment de Marche des Spahis Marocains), le 1e escadron du RBFM, la 1e batterie du 11/64e RA (Régiment d'Artillerie), la 1e Compagnie du 1e RMT (Régiment de Marche du Tchad).


Groupement Tactique Warabiot - GTV - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

L'un des quatre Groupements Tactiques de la Deuxième Division Blindée (2e DB) désigné par l'initiale de son commandant: le lieutenant-colonel Warabiot. A ce dernier succèdent le lieutenant-colonel Billotte puis le lieutenant-colonel de Guillebon.

Son ordre de bataille se composait:
- pour l'infanterie: le 3e Bataillon du 1e RMT (Régiment de Marche du Tchad).
- pour les blindés de reconnaissance: le 3e esc. du RMSM (Régiment de Marche des Spahis Marocains).
- pour les blindés de combat: le 501e Régiment de chars.
- pour les chasseurs de chars: le 2e esc. du RBFM (Régiment Blindé des Fusiliers Marins).
- pour l'artillerie: le 64e RA (Régiment d'Artillerie)
- pour le génie: la 3e Cie du 13e Bataillon du Génie.
- pour la santé: la 1e Cie médicale (le groupe des ambulances "Rochambelles").
- pour le matériel: le 1e esc du GER XV


Groupes de Travailleurs Etrangers - GTE - Vichy Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

"Par une loi du 27 septembre 1940 sur les étrangers « en surnombre dans l´économie nationale », le régime de Vichy crée un système de camps civils, les ci nommés « Groupes de travailleurs étrangers » (GTE). Ils se révèlent, avec en moyenne 40 000 personnes incorporées dans plus de cent groupes, l´expression d´une politique de la main-d´œuvre à la fois xénophobe, antisémite et anticommuniste."


Gruppenführer - Allemagne nazie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Grade chez les Waffen SS, équivalent de "Generalleutnant" dans la Wehrmacht et de "Général de division" dans l'armée française.


GT - Groupement Tactique - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Au nombre de quatre au sein de la Deuxième Division Blindée (2e DB), les Groupements Tactiques étaient désignés par les initiales de leur commandant.
GTD (Dio) - GTL (Langlade) - GTV (Warabiot) - GTR (Rémy).

NB: de nombreux auteurs écrivent GT "D"....


GTD - Groupement Tactique Dio - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

L'un des quatre Groupements Tactiques de la Deuxième Division Blindée (2e DB) désigné par l'initiale de son commandant: le colonel Dio.

Son ordre de bataille se composait:
- pour l'infanterie: le 1e Bataillon du RMT (Régiment de Marche du Tchad).
- pour les blindés de reconnaissance: le 4e puis le 5e esc. du RMSM (Régiment de Marche des Spahis Marocains).
- pour les blindés de combat: le 12e Régiment Cuirassiers.
- pour les chasseurs de chars: le 3e esc. du RBFM (Régiment Blindé des Fusiliers Marins).
- pour l'artillerie: le 1/3e RAC (Régiment d'Artillerie Coloniale)
- pour le génie: le 2e Cie du 13e Bataillon du Génie.
- pour la santé: la 2e Cie médicale (groupe des ambulances "Marinettes").
- pour le matériel: le 3e esc du GER XV


GTE - Groupes de Travailleurs Etrangers - Vichy Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

"Par une loi du 27 septembre 1940 sur les étrangers « en surnombre dans l´économie nationale », le régime de Vichy crée un système de camps civils, les ci nommés « Groupes de travailleurs étrangers » (GTE). Ils se révèlent, avec en moyenne 40 000 personnes incorporées dans plus de cent groupes, l´expression d´une politique de la main-d´œuvre à la fois xénophobe, antisémite et anticommuniste."


GTL - Groupement Tactique Langlade - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

L'un des quatre Groupements Tactiques de la Deuxième Division Blindée (2e DB) désigné par l'initiale de son commandant: le colonel de Langlade.

Son ordre de bataille se composait:
- pour l'infanterie: le 2e Bataillon du RMT (Régiment de Marche du Tchad).
- pour les blindés de reconnaissance: le 2e esc. du RMSM (Régiment de Marche des Spahis Marocains).
- pour les blindés de combat: le 12e Régiment de Chasseurs d'Afrique.
- pour les chasseurs de chars: le 4e esc. du RBFM (Régiment Blindé des Fusiliers Marins).
- pour l'artillerie: le 40e RANA (Régiment d'Artillerie Nord-Africaine)
- pour le génie: la 1e Cie du 13e Bataillon du Génie.
- pour la santé: la 3e Cie médicale (groupe des ambulances "Quakers").
- pour le matériel: le 2e esc du GER XV


GTM - Groupement de Tabors Marocains - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Un GTM est sensiblement équivalent au Régiment soit un effectif de 1.500 à 3.000 hommes. Il comprend trois Tabors (un Tabor = un Bataillon) et chaque Tabor trois Goums (un Goum = une Compagnie).
(Voir également "tabor")


GTR - Groupement Tactique Rémy - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

L'un des quatre Groupements Tactiques de la Deuxième Division Blindée (2e DB) désigné par l'initiale de son commandant: le colonel Rémy.

Ce groupement est constitué selon les circonstances, en Normandie, à Paris et en Lorraine, avec des escadrons de spahis ou du RBFM (Régiment Blindés des Fusiliers Marins) prélevés ou non affectés au GTV. Le GTR comprendra les 1e, 4e, 6e et 7e escadrons du RMSM (Régiment de Marche des Spahis Marocains), le 1e escadron du RBFM, la 1e batterie du 11/64e RA (Régiment d'Artillerie), la 1e Compagnie du 1e RMT (Régiment de Marche du Tchad).


GTV - Groupement Tactique Warabiot - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

L'un des quatre Groupements Tactiques de la Deuxième Division Blindée (2e DB) désigné par l'initiale de son commandant: le lieutenant-colonel Warabiot. A ce dernier succèdent le lieutenant-colonel Billotte puis le lieutenant-colonel de Guillebon.

Son ordre de bataille se composait:
- pour l'infanterie: le 3e Bataillon du 1e RMT (Régiment de Marche du Tchad).
- pour les blindés de reconnaissance: le 3e esc. du RMSM (Régiment de Marche des Spahis Marocains).
- pour les blindés de combat: le 501e Régiment de chars.
- pour les chasseurs de chars: le 2e esc. du RBFM (Régiment Blindé des Fusiliers Marins).
- pour l'artillerie: le 64e RA (Régiment d'Artillerie)
- pour le génie: la 3e Cie du 13e Bataillon du Génie.
- pour la santé: la 1e Cie médicale (le groupe des ambulances "Rochambelles").
- pour le matériel: le 1e esc du GER XV


GU - Grande Unité - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Une GU désigne les unités interarmes de l'Armée de Terre au niveau habituel de la division.


Guépéou - GPU - Union soviétique Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Gossoudarstvénnoïe Polititecheskoié Oupravlénié (Direction politique de l'Etat). En fait, la police politique de l'Union soviétique qui, en 1922, succéde à la Tcheka.[*] Aux pouvoirs très étendus de répression à la fois policière et judiciaire, la GPU sera chargée de traquer, juger, condamner et éliminer tous ceux considérés comme des "ennemis du peuple". La GPU sera remplacée en 1934 par le NKVD [*]

[*] voir ce terme

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z les nouveautés

 

Ou venez discuter d'une définition dans "A livre ouvert ..."

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

index.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  6 requêtes