Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Le Glossaire de Francis,
Jacques, Prosper, René et tous les autres ...

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z les nouveautés

 

FM
à FZ

 

Astuce !

En cliquant sur une vous lancez une recherche de ce terme dans les contributions et sujets du forum


FM - Fusil-Mitrailleur Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

FN - Front National - Résistance (France) Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Créé en mai 1941 par le Parti Communiste Français "pour la libération, la renaissance et l'indépendance de la France". Implanté dans les deux zones, le FN avait l'ambition de recueillir des adhésions dans tous les milieux et dans toutes les familles politiques. Fin 1941, le FN est en mesure de constituer un comité directeur où siège, par exemple, Georges Bidault de "Combat". Plusieurs branches sont rattachées au FN, plus particulièrement sa branche armée, les Francs-Tireurs et partisans (FTP).

-

De nos jours, un parti politique d'extrême-droite dont le leader fut propulsé au second tour des élections présidentielles (mai 2002) à la grande stupeur de tous les démocrates plus adeptes de la pêche à la ligne que de l'avenir de leur nation.


FNFL - Forces Navales Françaises Libres - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

FNL - Front de Libération Nationale - Algérie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

FO - Foreign Office - Grande-Bretagne Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Foreign Office ou le Ministère des Affaires étrangères pour les Britanniques.


Fonctionnalisme Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Ecole d'historiens, dite aussi "structuraliste" qui explique l'histoire du nazisme moins par la personnalité, les idées et les actes de Hitler que par le mode de fonctionnement du mouvement nazi et de l'État hitlérien. Selon cette école, la politique de Hitler n'aurait pas eu la cohérence qu'on lui prête souvent. Loin d'être un maître absolu, le Führer apparaît comme un "dictateur indécis et faible" (Hans Mommsen). Par sa rhétorique, il justifie ensuite des initiatives prises en dehors de lui et joue donc un rôle de légitimation a posteriori des actions de ses collaborateurs. Il donne à la politique de son régime les apparences d'une cohérence qu'elle n'a pas. La multiplication des centres de pouvoir, la liberté de manœuvre acquise par chaque dirigeant, au nom du Fürherprinzip, les rivalités et les luttes d'influence, enlèvent toute rationalité à la politique nazie.

Voir la définition détaillée proposée par le professeur Enrique León :

Le fonctionnalisme s'oppose à l'intentionnalisme. (Voir ce terme).


Fonctionnaliste Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Voir fonctionnalisme.


Force L - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Regroupement d'unités Françaises Libres trop petites pour constituer une armée, ou même une division, et désigné par l'initiale de leur chef. Une première force L fut commandée par de Larminat et est en fait la 1e DFL, et une autre, plus connue, fut aux ordres de Leclerc et devint la 2e DFL


Force Publique - FP - Belgique Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

"Force Publique congolaise" serait plus approprié. Dès le début de la colonisation du Congo belge, cet immense territoire fut doté d'une armée régulière composée essentiellement d'indigènes encadrés par des officiers belges. La FP avait comme mission la protection des frontières mais aussi le maintien de l'ordre.
Pendant le Première Guerre, la FP s'illustra déjà au Cameroun, en Rhodésie du Nord et en Afrique Orientale allemande. Pendant le Seconde Guerre mondiale, elle se distingua lors de la reconquête de l'Ethiopie annexée par l'Italie fasciste. Par la suite, elle fera campagne aux côtés des Britanniques en Egypte, en Palestine, en Birmanie...
On dira de la FP qu'elle fut la seule armée à ne jamais avoir connu la défaite. Un seul point noir: en 1960, au lendemain de l'indépendance du Congo, un officier obtus proclama que l'indépendance ne concernait pas les soldats de la FP. Et ce fut la mutinerie du camp militaire de Thijsville et le début des troubles qui endeuillèrent la jeune république.


Force X - France 1940 Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

En 1940, la Force X désignait l'escadre de la Marine française basée à Alexandrie (Egypte) sous les ordres de l'amiral Godfroy. La Force X comprenait le cuirassé "Lorraine", les croiseurs "Duquesne", "Tourville", "Suffren", "Duguay-Trouin" et cinq torpilleurs.


Forces Aériennes Françaises Libres - FAFL - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Forces Françaises Combattantes - FFC - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

En juillet 1942, la France Libre devient la France Combattante. Ses forces agissant à l'extérieur gardent leur sigle : FFL. Mais les mouvements intérieurs dépendant de son autorité s'appellent désormais les FFC


Forces Françaises de l'Intérieur - FFI - Résistance (France) Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Créées par ordonnance du CFLN (Comité français de libération nationale) le 1 février 1944, les FFI réunissent, en principe, l'ensemble des mouvements de la Résistance intérieure. Le 28 août, après la Libération, le général de Gaulle décide leur incorporation dans l'armée régulière et la dissolution de leurs état-majors


Forces Navales Françaises Libres - FNFL - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Forces Terrestres Antiaériennes - FTA Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Foreign Office - Grande-Bretagne Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Tout simplement, outre Manche, le Ministère des Affaires Etrangères.


Foreign Office - FO - Grande-Bretagne Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Foreign Office ou le Ministère des Affaires étrangères pour les Britanniques.


Fortitude - Divers Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Nom de code donné à l'opération de déception (ou d'intoxication) montée par les Alliés pour tromper les Allemands sur la date et surtout le lieu du débarquement de Normandie : dans le Pas-de-Calais.
[Source : Histoire Mondiale des Conflits, Thématique n° 3, mai-juin 2004, p. 67]


FP - Force Publique - Belgique Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

"Force Publique congolaise" serait plus approprié. Dès le début de la colonisation du Congo belge, cet immense territoire fut doté d'une armée régulière composée essentiellement d'indigènes encadrés par des officiers belges. La FP avait comme mission la protection des frontières mais aussi le maintien de l'ordre.
Pendant le Première Guerre, la FP s'illustra déjà au Cameroun, en Rhodésie du Nord et en Afrique Orientale allemande. Pendant le Seconde Guerre mondiale, elle se distingua lors de la reconquête de l'Ethiopie annexée par l'Italie fasciste. Par la suite, elle fera campagne aux côtés des Britanniques en Egypte, en Palestine, en Birmanie...
On dira de la FP qu'elle fut la seule armée à ne jamais avoir connu la défaite. Un seul point noir: en 1960, au lendemain de l'indépendance du Congo, un officier obtus proclama que l'indépendance ne concernait pas les soldats de la FP. Et ce fut la mutinerie du camp militaire de Thijsville et le début des troubles qui endeuillèrent la jeune république.


Franc-garde - Vichy Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

L'organe d'exécution de la Milice qui constitue en quelque sorte son armée régulière. La Franc-garde se subdivisera, en juin 1943, en Franc-garde permanente formée de Miliciens en uniforme, armés et encasernés et en Franc-garde bénévole constituée de Miliciens mobilisables à la demande de leurs chefs.


Franc-Tireur - France 1940 Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Mouvement apolitique fondé en novembre 1940 sous l'appellation « France Liberté », rebaptisé ensuite « Franc-Tireur » sous la direction de Jean-Pierre Lévy. Sous l'égide de Jean Moulin, « Franc Tireur » fusionnera avec les mouvements « Libération-Sud » et « Combat » qui devriendront les « MUR » (Mouvements unis de la Résistance).
A ne pas confondre le mouvement « Franc Tireur » avec les FTP (Francs-tireurs et partisans) dirigés pas Charles Tillon.


France Libre - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Mouvement politique et militaire, créé en juin 1940 par le Général Charles de Gaulle. Déniant toute légitimité au Maréchal Pétain, elle s'opposera militairement à ses forces pour obtenir le ralliement partiel de "l'Empire". En 41 et 42 elle fut la seule force militaire française présente sur les champs de bataille aux cotés des Britanniques . Ensuite son autorité fut acceptée par les mouvements de résistance intérieurs puis, par les autres forces françaises présentes à l'extérieur du territoire. En 1944 la France Libre rétablira la république tout en participant à la victoire contre les nazis.


François Broche Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Fils de Compagnon de la Libération (le colonel Félix Broche), journaliste et écrivain, prix littéraire de la Résistance pour "Le Bataillon des Guitaristes", François Broche est également l'auteur de plusieurs récits historiques dont "Les Bombardiers de la France Libre", "De Gaulle secret" et "L'Epopée de la France Libre".


François Darlan - France Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

(1881-1942) Commandant d'une batterie de canonniers marins pendant le Première Guerre mondiale, François Darlan est nommé en 1926, directeur du cabinet de Georges Leygues, ministre de la Marine. Il s'y consacra déjà à la rénovation de la flotte. En 1934, il reçoit le commandement de l'escadre de l'Atlantique; en 1936, chef d'état-major général de la Marine; en 1938, amiral de la flotte.
En juin 1940, il entre dans le gouvernement de Pétain comme Ministre de la Marine. En décembre 40, à la suite du renvoi de Laval, il est nommé vice-président du Conseil et est considéré comme le dauphin du Maréchal Pétain.
Présent à Alger, en novembre 42, lors du débarquement américain en AFN, Darlan se rallie à la cause alliée après s'y être opposé quelques jours. Il sera assassiné le 24 décembre suivant par le jeune Bonnier de la Chapelle.


Francs-Tireurs et partisans - FTP - Résistance (France) Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Francs-tireurs et partisans appelés également "Francs-tireurs et partisans français" (FTPF) : mouvement de Résistance intérieure, d'obédience communiste, dirigé par Charles Tillon. Les FTP prônaient l'action armée (attentats et sabotages) contre l'occupant.


Free French - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Allez savoir pourquoi les Britanniques nommaient "Free French" les jeunes (et moins jeunes) Français(es) qui gagnèrent l'Angleterre pour poursuivre la lutte?
Freefrench


Free French Flying Column - FFFC - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

La "Colonne Volante" de la France Libre pour les Anglo-Saxons.
Voir "Colonne Volante".


Free French of Western Desert - FFWD - France libre Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

C'est ainsi que les Britanniques désignaient les Français libres combattant à leurs côtés dans le "Western Desert".
FFWD pourrait tout aussi bien se traduire, pour les francophiles, par "Forces françaises du Western Desert".


Fremde Heer Ost - FHO - Allemagne Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Service de renseignement - récolte et analyse - sur le front de l'Est.
Voir aussi : Gehlen Reinhard.


Frenay (Henri) - Résistance (France) Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Fondateur de "Combat" premier mouvement de Résistance en Zone Sud.
Compagnon de la Libération - Biographie


Front de l'Indépendance - FI - Belgique Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Par analogie avec la France, on confond souvent FFI (Forces françaises de l'intérieur) et FI (Front de l'Indépendance), mouvement de résistance belge. Sa création par le Parti communiste belge remonterait à 1941 lorsqu'il fut décidé de réunir les divers groupes armés, comités de lutte syndicale, etc... qui s'opposaient dès 1940 à l'occupant allemand.


Front de Libération Nationale - FNL - Algérie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Front National - FN - Résistance (France) Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Créé en mai 1941 par le Parti Communiste Français "pour la libération, la renaissance et l'indépendance de la France". Implanté dans les deux zones, le FN avait l'ambition de recueillir des adhésions dans tous les milieux et dans toutes les familles politiques. Fin 1941, le FN est en mesure de constituer un comité directeur où siège, par exemple, Georges Bidault de "Combat". Plusieurs branches sont rattachées au FN, plus particulièrement sa branche armée, les Francs-Tireurs et partisans (FTP).

-

De nos jours, un parti politique d'extrême-droite dont le leader fut propulsé au second tour des élections présidentielles (mai 2002) à la grande stupeur de tous les démocrates plus adeptes de la pêche à la ligne que de l'avenir de leur nation.


FTA - Forces Terrestres Antiaériennes Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

FTP - Francs-Tireurs et partisans - Résistance (France) Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Francs-tireurs et partisans appelés également "Francs-tireurs et partisans français" (FTPF) : mouvement de Résistance intérieure, d'obédience communiste, dirigé par Charles Tillon. Les FTP prônaient l'action armée (attentats et sabotages) contre l'occupant.


Fumet (Stanislas) - Résistance (France) Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

(1896-1983). Figure marquante du catholicisme social, Stanislas Fumet dirige, dès 1937, l'hebdomadaire "Temps présent" auquel participent François Mauriac, Paul Claudel, Jacques Maritain... En 1940, établi à Lyon, il en poursuit la parution sous le titre "Temps nouveau". Jugée trop critique à l'égard de Vichy, la revue est interdite en 1941. Cofondateur des "Cahiers du Témoignage Chrétien", il est arrêté en 1943 et libéré sept mois plus tard.
Stanislas Fumet, auteur de nombreux ouvrages, producteur d'émissions littéraires, reçoit le Prix catholique de littérature en 1979.


Fusil-Mitrailleur - FM Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions

Führer - Allemagne nazie Rechercher cette entrée dans les sujets ou les contributions
-

Chef suprême, guide et conducteur de la nation.
Le titre fut adopté officiellement par Hitler en août 1934. Le Führer incarne la nation et le peuple et concentre tous les pouvoirs entre ses mains. Le Führerprinzip fonde le régime nazi: "Hitler ist das Gezetz" (Hitler est la loi).

 

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z les nouveautés

 

Ou venez discuter d'une définition dans "A livre ouvert ..."

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

index.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  6 requêtes