Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Guerre secrète en Indochine

Général Henri Jacquin

L’auteur a servi quinze années en Extrême-Orient à la Légion Etrangère.

Chef du Deuxième Bureau en Indochine dès 1951.

Chapitre VIII, L’hiver crucial

(Sujet Diên-Biên-Phû)

Page 236,

« Le jour J et l’heure H sont décidés, le 26 janvier à l’aube.
Le 23 janvier dans la soirée, les vagues d’assauts (viets) se mettent en place.
Les défenseurs du camp, alertés, sont sur le qui-vive.
A la dernière heure, l’assaut est décommandé !

Que s’est-il passé ?

Le 15 janvier, le capitaine M…, du G.C.M.A., le groupe des commandos mixtes aéroportées, a déserté ; Motif de cette désertion : sans doute des pressions exercées sur sa famille ; sa femme, vietnamienne, lui a donné une nombreuse progéniture.

Le G.C.M.A. relève des services secrets, plus précisément du poste S.D.C.E. de Saïgon.
Il est chargé d’encadrer les maquis formés sur les arrières viets.
Pour remplir cette délicate mission, ses officiers reçoivent les informations les plus secrètes retenues par le Deuxième Bureau.
M…., chargé du contre-espionnage à l’intérieur du G.C.M.A., a connaissance des bulletins établis par le service des écoutes radios.
Pour les maquis, cette défection sera catastrophique : le déserteur connaît avec exactitude leurs moyens et leurs implantations.

Parvenu chez les Viets, M…. est aussitôt conduit à l’état-major général.
Là, il annonce que les Français sont au courant des projets d’attaque de l’ennemi : moyens mis en œuvre, objectifs, jour J choisi par Giap.

M…. est aussitôt transporté à Diên-Biên-Phû. Sur place, il indique dans le détail les mesures prises par les Français pour parer à l’attaque.

Giap est atterré. Il ne bénéficiera pas de la surprise et son stock de munitions d’artillerie est insuffisant pour soutenir une attaque de longue haleine contre un ennemi averti.

Il remet donc à plus tard le jour J et l’heure H. »

 

Editeur : Olivier Orban
Date edition : 7 juin 1979
ISBN ou ref : 2-85565-103-4
Support : livre
Genre : récit ou roman
Période concernée : de 1945 à 1970
Région concernée : Asie/Pacifique

Proposé par Gaulois le mercredi 26 juillet 2006 à 22h03

Dernière contribution le mercredi 25 mars 2009 à 10h32

lue 3748 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Guerre secrète en Indochine et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes