Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Roger Wybot et la bataille pour la DST

Philippe Bernert - Roger Wybot

Présentation de l'éditeur :

Pour la première fois, le chef le plus prestigieux du contre-espionnage français se raconte.
Egal des Gehlen, des Allen Dulles, des Edgar Hoover, fondateur de la fameuse D.S.T. (Direction de la Surveillance du Territoire), l'une des polices secrètes les plus puissantes et les plus redoutées d'Europe, Roger Wybot, soixante deux ans, Compagnon de la Libération, personnage légendaire (de l'avis du Monde), " alliage infernal de Cagliostro et de Vidocq " (Paris-Match), " l'une des plus singulières et des plus romanesques figures de l'administration française " (Jours de France), confie au journaliste Philippe Bernert les chapitres les plus mouvementés de sa carrière.
A vingt-huit ans, Wybot inventait, à Londres, le célèbre B.C.R.A. du colonel Passy et dirigeait le contre-espionnage de la France Libre.
Trois ans plus tard, à la Libération, il créait, à Paris, la Direction de la Surveillance du Territoire (D.S.T.), cette police d'élite "pas comme les autres" chargée de traquer espions et traîtres, et qui fit parler d'elle récemment dans la ténébreuse histoire du Canard enchaîné.
Pendant quinze ans, Wybot mena sa D.S.T. "comme un régiment en campagne".
Nous le suivons à travers des scandales fracassants qui firent vaciller la IVème République: affaire Joanovici, affaire des généraux, affaire des fuites. Nous le retrouvons au coeur des complots du 13 mai. Israël lui doit son existence, et de Gaulle lui doit d'être revenu au pouvoir.
Qualifié d' "Inamovible" de la IVème République, il a vu défiler vingt-huit ministères, douze ministres de l'Intérieur, cinq directeurs de la Sûreté. Ainsi domine-t-il quinze ans d'histoire secrète de notre pays.
Impénétrable, secret, redouté, mais s'estimant enfin délié de l'obligation de réserve, Roger Wybot descend dans l'arène parce qu'il a, lui, des choses à dire.
Dans ces pages souvent passionnées et véhémentes passent les personnages illustres d'une époque fertile en tumultes: de Gaulle, Mendès France, Mitterrand, Edgar Faure, Jules Moch, Le Troquer, des généraux saisis par le scandale, des aventuriers tissant d'étranges toiles, des hommes de main et des hommes de paille, des aventuriers et des barbouzes. Un champ clos de !'Histoire enfiévré par la guerre des polices.
Jamais encore un ancien grand patron des services secrets n'était allé aussi loin sur la voie des révélations précises et incandescentes. Wybot appelle un chat un chat et ne perd pas son temps en circonlocutions.
Un document capital, des dossiers qui nous imposent une révision de notre histoire immédiate.


Cordialement
Laurent

 

Editeur : Presses de la Cité et France Loisirs
Date edition : 1975
Support : livre
Genre : biographie
Période concernée : de 1870 à 1970
Région concernée : Afrique, Europe et Asie/Pacifique

Proposé par Laurent Laloup le mercredi 19 juillet 2006 à 21h52

lue 4220 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Roger Wybot et la bataille pour la DST et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes