Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Mémoires d'outre-guerre

Comment j'ai gouverné la Belgique de 1940 à 1944

Général Alexander von Falkenhausen

*** Trente ans après la fin de la guerre, l'un des principaux acteurs du régime d'occupation allemand en Belgique, le général Alexander von Falkenhausen, commandant militaire, nous livre des Mémoires à plus d'un titre explosifs.
Il s'en dégage le portrait d'un héritier de la vieille tradition prussienne, d'un homme de caste profondément hostile au national-socialisme, et dont l'action de "vice-roi" s'exerça, sur le plan belge, d'une manière modérée.
L'étonnant est que, pendant quatre ans - il ne fut rappelé à Berlin qu'en juillet 1944 - von Falkenhausen réussit à maintenir un fragile équilibre politique et administratif, qui épargna à la Belgique les régimes résolument colonisateurs des Gauleiters.
S'exprimant avec un évident souci d'auto-justification, Falkenhausen distribue volontiers coups d'épingle et, à l'occasion, coups de trique. Les généraux allemands sont les seuls à trouver grâce à ses yeux. Il ne leur reconnaît, en fait, qu'un seul adversaire, mais de taille: Adolf Hitler, le stratège mal inspiré. ***

(4ème de couverture)

L'ouvrage ne représente qu'une partie du volumineux manuscrit des "Mémoires" du général von Falkenhausen. Ont été retenus par les éditeurs: l'enfance et la jeunesse de von Falkenhausen, son séjour en Chine de 1934 à 1938, ses quatre années (1940-1944) comme commandant militaire pour la Belgique et le Nord de la France et enfin ses années de captivité dans les prisons de la Gestapo, des Alliés et des Belges. Les deux derniers chapitres - qui intéresseront plus particulièrement Belges et Français - occupent une place prépondérante dans l'ouvrage. Aussi, en annexe, le long entretien que von Falkenhausen accorda en 1960 à l'historien belge, Jo Gérard.
Cette autobiographie, comme toute autobiographie, est à prendre avec recul. C'est le regard d'un dignitaire allemand sur les "satanés" Belges qui n'en font qu'à leur tête. C'est aussi le discours d'un aristocrate qui haïssait Hitler et le nazisme et qui s'efforça, selon ses dires, d'atténuer les restrictions et les souffrances des pays occupés. Ce discours a trop souvent été entendu à Vichy par les Pétain, Laval et consorts pour trop y croire même si von Falkenhausen n'est pas à classer parmi les brutes nazies.

Francis Deleu.

 

Editeur : Editions Lucien De Meyer
Date edition : 1974
Support : livre
Genre : biographie
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Francis Deleu le jeudi 16 juin 2005 à 20h35

lue 3777 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Mémoires d'outre-guerre et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes