Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

La France Libre

L'épopée des Français Libres au combat 1940-1945

Collectif des services historiques de l'Armée Française

La France Libre est née du ralliement au général de Gaulle d'hommes et de femmes partis de France et de son empire, en réponse à l'Appel du 18 juin 1940. Grâce à eux, le général de Gaulle a pu devenir le chef légitime d'un pays qui, certes, avait perdu une bataille, mais continuait la lutte aux côtés des Alliés jusqu'à la victoire finale.

Sur terre, sur mer et dans les airs, les FFL ont contribué, au prix de sacrifices et de lourdes pertes, à maintenir le drapeau tricolore dans l'honneur, la dignité et la victoire.


Beau résumé, belles photographies, belle mise en page, belle préface de Pierre Messmer et bon chapitre d'introduction rédigé par Jean François Muracciole ... mais ensuite, que contient ce livre, quelles sont ses véritables intentions et qui sont les responsables de ce qui m'apparaît au fur et à mesure des pages comme une double trahison.

Je m'explique : ce livre ne correspond pas à son titre. Il aurait peut être fallu le nommer "de la France Libre à l'Armée de la Libération" mais alors il ne traiterait pas suffisamment de l'ensemble des composantes cette Armée de la Libération.

Mais en l'état, il effectue un tel mélange entre ceux qui ont effectivement répondu à l'appel du général de Gaulle et ceux qui ne l'ont pas fait, que les uns comme les autres peuvent se sentir trahis et méprisés par un tel livre.

Je pense qu'il serait historiquement sain qu'une fois pour toute on considère que l'histoire de la France Libre commence le 28 juin 1940 et s'arrête le 30 juillet 1943. C'est durant cette période que les Français Libres sont singuliers, "exceptionnels". Ensuite ils ne sont plus que des combattants comme les autres et l'histoire n'a plus de nouvelles raisons particulières de les privilégier.

Passer rapidement sur ces années 40-43 pour s'attarder sur la suite, c'est passer à coté de ce que cette petite minorité avait de particulier, c'est la refondre dans le grand nombre.

Et ceux qui n'ont pas voulu faire parti de cette minorité, parce qu'ils pensaient que la discipline, l'obéissance est la vertu guerrière indispensable en toute circonstance, eux aussi sont trahis quand ils se retrouvent dans ce livre sous ce titre "La France Libre", c'est à dire pour eux "la dissidence et les combats franco-français".

Quelques exemples pour illustrer mon propos :

"L'opération "Georges" étant décidée, la DFL se prépare à affronter les Français de Vichy en Syrie. Les combats commencent le 8 juin. L'objectif de la division est la ville de Damas qui est atteinte le 21 juin.
Les hostilités cessent le 12 juillet et un armistice est signé à Saint-Jean d'Acre le 20 juillet. Seulement 6 000 hommes sur 35 000 rejoignent les FFL mais le Levant échappe à Vichy.
"

Passons sur l'erreur (ce n'est pas Georges qui a été appliqué mais Exporter bien différent) et lamentons nous sur le fait que l'un des combats les plus importants et les plus symboliques des FFL est expédié de cette façon sans en expliquer les raisons ni en donner le bilan humain. Surtout quand dans la page d'à coté on traite Koufra avec beaucoup plus de précision !

Vous savez probablement que je m'intéresse plus particulièrement aux spahis de Jourdier et à la Compagnie de Chars. Comme ce livre était annoncé avec des "photographies inédites" je caressais un peu l'espoir ... Donc je cherche, un cheval de spahi ... un H39 ... une Marmont ... un Crusader ... non, toujours rien. Pas une image, pas un mot. Et puis enfin, en double page (126-127) un beau défilé de cavaliers passant devant un char ... un char Somua de l'Armée d'Afrique et des spahis de Giraud.

Je suis mauvaise langue, les spahis et les chars de la France Libre, le livre les cite quelques pages auparavant.(p121) "qui permet à la colonne Leclerc -qui prend alors le nom de "Force L" - de se renforce par l'apport de quelques unités françaises et d'officier grecs ayant combattu en Egypte avec les Britanniques"

Voilà, vous en savez plus sur les Grecs que sur la colonne volante des spahis et des chars.

Et la force L que fait elle ensuite devenue 2e DFL elle "rejoint la Libye pour se réorganiser" Ha c'est beau la langue de bois !

Et évidement ces exemples ne seraient que des détails sans importance si tout le reste n'était à l'avenant.

Pourquoi ? Je comprends parfaitement que la politique d'après guerre ait cherché à favoriser la réconciliation des Français avec eux mêmes et que l'on ait tenté de dissimuler les différences et les différents. Mais aujourd'hui qu'est-ce qui justifie un tel flou, une telle macédoine et comment ose t'on lui donner ce titre ?

L'histoire de la France Libre a été me semble-t-il, bien écrite par des gens comme Jean Louis Crémieux-Brilhac, Jean François Muracciole ou Yves Gras et d'autres. Des témoignages de combattants comme les anciens de la Cie de Char, Guillermou, René Duval, ..., ne cherchent pas à masquer quoi que ce soit. Alors qui croit-on pouvoir encore tromper ?

Pour conclure, je dirais donc que ce livre une fois renommé et étoffé par toutes les composantes de l'armée de la Libération, serait un livre agréable mais que le beau livre sur la France Libre, reste entièrement à faire.

Amicalement
Jacques

 

Editeur : Editions LBM
Date edition : 2004
ISBN ou ref : 2-915347-32-8
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Afrique et Europe

Proposé par Jacques Ghémard le mercredi 15 septembre 2004 à 15h33

Dernière contribution le vendredi 17 décembre 2010 à 10h55

lue 7177 fois décrypter

 

Suivre le débat sur La France Libre et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes