Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Un mensonge français

Retours sur la guerre d'Algérie

Georges-Marc Benamou

Scandale, polémiques, interpellations, articles haineux et j'en passe ! Ce livre a réussi à faire l'unanimité ou quasi contre son auteur.
En décidant de se plonger dans l'histoire de la guerre d'Algérie, Georges-Marc Benamou, d'origine pied-noir, se doutait-il qu'il allait susciter une telle levée de boucliers ? Sans doute, car il n'est pas stupide; mais à un tel degré, j'en doute. Qu'un point de vue personnel et engagé basé sur les aspects historiques avérés les plus sombres et les plus sordides de cette guerre puisse créer autant de remous violents dit bien la force du refoulé de cette guerre coloniale dans les consciences françaises.

Historiquement, Georges-Marc Benamou a construit son essai sur les sources les plus sûres, sa bibliographie en témoigne. Mais là où ça coince visiblement toujours, c'est lorsqu'il propose le rappel des positions et des mensonges qui furent ceux des partis et des personnalités durant un conflit républicide mâtiné de guerre civile.
Des socialistes (SFIO) aux barons gaullistes - le Connétable inclus -, en passant par les partisans de l'Algérie française sans oublier le PCF et bien sûr le FLN, tous les protagonistes politiques du temps sont auscultés. Et Benamou de rappeler certaines déclarations de l'époque sur la question algérienne. Je crois que c'est ce qui a déclenché la campagne contre l'auteur du "Mensonge français" : les descendants des responsables de l'époque, au pouvoir ou dans l'opposition, n'apprécient pas qu'on leur mette sous les yeux des déclarations exprimant le double langage, les défilements et/ou l'opportunisme de leurs précurseurs il y a un peu plus de quarante ans.
Pour résumer, tout le monde ou presque - une Germaine Tillion fait figure d'exception - a menti à un moment ou à un autre entre 1957 et 1962 sur le futur de l'Algérie, le sort des Pieds-Noirs, celui des harkis et bien sûr la destinée du peuple algérien confisquée par les généraux et cadres du FLN.

C'est un livre cru dans lequel son auteur ne cache pas ses positions mais que je crois nécessaire pour revenir sur ce grand refoulé, cette "Atlantide" ainsi que Georges-Marc Benamou nomme la mémoire de la guerre d'Algérie et toutes les tragédies dont elle fut la cause.

Bien cordialement,

René Claude

 

Editeur : Robert Laffont
Date edition : 2003
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1945 à 1970
Région concernée : Afrique et Ouest Europe

Proposé par René CLAUDE le lundi 17 novembre 2003 à 12h29

Dernière contribution le samedi 19 mai 2007 à 10h11

lue 5043 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Un mensonge français et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes