Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Mémoires

50 ans de réflexion politique

Raymond Aron

"Ce livre est le récit d'une rencontre: la rencontre d'un siècle convulsif et d'une intelligence avide de le comprendre.

Séjournant en Allemagne de 1930 à 1933, Raymond Aron y a reçu le choc de l'Histoire, l'impulsion de sa vie: comprendre l'existence politique des hommes.

Que puis-je savoir de l'Histoire ? Que dois-je faire comme citoyen? Telles sont les questions qu'il ne cessera désormais de se poser. Elles inspirent toutes ses démarches: ses travaux de philosophie avant la guerre, son action à Londres comme animateur de "la France libre", son activité multiforme de professeur, de journaliste, de protagoniste du débat politique depuis la Libération jusqu'à aujourd'hui.

Ces "Mémoires" sont ainsi le bilan des réflexions d'un grand philosophe politique sur le monde moderne. Tous les grands problèmes sont abordés avec hauteur de vue et simplicité: la société industrielle, la menace communiste, l'avenir des démocraties, la paix et la guerre, la stratégie nucléaire, rien de ce qui intéresse le plus les hommes d'aujourd'hui n'est négligé. Raymond Aron parvient à dresser un tableau clair de notre époque confuse.

Raymond Aron a connu de fort près quelques-uns des acteurs éminents de l'époque: qu'il s'agisse de Charles de Gaulle ou de Jean-Paul Sartre, d'André Malraux ou d'Henry Kissinger, de Jean Daniel ou de Robert Hersant, ses portraits sont d'un dessin à la fois ferme et nuancé, sans complaisance mais sans malveillance.

Ces "Mémoires" sont enfin le témoignage personnel émouvant d'une personnalité célèbre mais secrète, qui parle ici avec délicatesse de sa famille, de ses amis, qui s'interroge à mi-voix sur lui-même et sur son oeuvre, sur les hommes et sur la vie. Un homme supérieur parle au lecteur d'une voix fraternelle :

il éclaire son intelligence et touche son coeur."

(4ème page de couverture)

"Mémoires" de Raymond Aron a-t-il sa place sur "Livres de Guerre"? Résolument oui! En "spectateur engagé" comme on le désignait, Raymond Aron porte un regard lucide, souvent contesté, souvent visionnaire aussi sur les soubresauts de l'époque que couvre "Livres de Guerre". Dès les années 30, Raymond Aron se livrait à l'analyse du régime nazi et en dénonçait déjà toute la perversité. Pendant la seconde guerre, sans adhérer au gaullisme, il dirigea la revue "La France Libre". Ces prises de position sur la tragédie algérienne, à contre-courant des idées dominantes de droite comme de gauche, lui valurent d'être mis au ban de l'intelligentsia française. Et pourtant! Convenons que la petite phrase "Raymond Aron a eu raison avant les autres" formulée aussi bien par ses thuriféraires que par ses contempteurs lui convient parfaitement. Les références aux réflexions de Raymond Aron sur la période qui nous occupe ne peuvent qu'enrichir les débats initiés sur "Livres de Guerre".

Francis Deleu.

 

Editeur : Julliard
Date edition : 1983
ISBN ou ref : 2-260-00332
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : toutes les périodes
Région concernée : Afrique et Europe

Proposé par Francis Deleu le lundi 27 janvier 2003 à 14h06

Dernière contribution le mercredi 19 décembre 2007 à 11h48

lue 3703 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Mémoires et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes