Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Vichy, les Nazis et les voyous

La traque des Juifs en Provence

Isaac Lewendel et Bernard Weisz

Les auteurs
Isaac Lewendel
Né à Avignon en 1936, Isaac Lewendel a accumulé de nombreuses expériences au cours des années. Un cadre dans les télécommunications devenu historien, il a publié le résultat d’une enquête personnelle couronnée par deux distinctions : Un Hiver en Provence (éd. De l’Aube, 1996), en traduction anglaise sous le titre Not the Germans Alone (Northwestern University Press, 1999 et 2000), avec une préface de Robert O. Paxton. Il est aussi l’auteur de plus de 50 articles et ouvrages techniques. Il a exercé divers métiers manuels. Pendant 5 ans dans les années 60, il s’est occupé d’un groupe d’enfants socialement handicapés et a organisé l’émigration de Juifs du Maroc (1965-1967). Il a dirigé de nombreuses équipes dans la conception et la réalisation des ordinateurs et des systèmes de télécommunication, enseigné dans plusieurs universités et a été membre de nombreux comités et conseils professionnels. Il fait du consulting pour les méthodes de développement des logiciels et pour la communication sans fil. Il a entrepris un troisième projet d’histoire de la Deuxième Guerre mondiale.
Isaac Lewendel a reçu un diplôme d’ingénieur du Technion – Israël (1971), une maitrise du Weitzmann Institute of Science - Israël (1973), et un PhD de l’University of Southern California (1976). Il vit à Chicago, dans l’Illinois.

Bernard Weisz
Bernard Weisz est né à Marseille en 1946. A Paris, de 1971 à 1990, il a été enseignant et journaliste, engagé dans les affaires culturelles. De retour en Provence, de 1991 à 2004, il a travaillé avec des jeunes en difficulté, écrit des reportages sur la vie des séniors et conduit des enquêtes sur les groupes minoritaires (Juifs, Gitans, Pieds-noirs). Il a participé à plusieurs documentaires consacrés aux paysans du Vaucluse.
Weisz a publié trois livres : Avignon, Festival de Mémoire, le seul livre sur les premières années du Festival d’Avignon fondé par Jean Vilar en 1947. Il a aussi publié 5761 en Avignon, un ouvrage sur la présence juive dans la ville, et Une Voix Communiste (L’Escampette, 2010).
La famille de Bernard Weisz a de profondes racines dans la région d’Avignon (Les Juifs du Pape) et il a un lien très personnel à la Shoah qui a fait de nombreuses victimes parmi ses proches.
Bernard Weisz a une maîtrise de l’Université d’Aix-en-Provence. Il vit à Avignon.

Le livre
Publié d’abord aux Etats-Unis en février 2012 sous le titre Hunting down the Jews – Vichy, the Nazis and Mafias Collaborators 1942-1944 (Enigma Books) avec une préface de Serge Klarsfeld, le livre sera ensuite publié en français en mai 2013 par le Nouveau Monde sous le titre Vichy, les Nazis et les voyous - La traque des Juifs en Provence.
De 1942 à 1944, plus de 400 Juifs ont été déportés du Vaucluse dans les camps d'extermination. Tous n'ont pas été raflés à Avignon, Orange ou Carpentras, on est aussi venu les chercher à Camaret, Vaison la romaine, Mormoiron, Buoux, Saint-Saturnin-lès-Apt, Cadenet, Goult..., tous ces villages perchés du Ventoux et du Luberon qui enchantent le regard. Qui a arrêté tous ces Juifs? Les Allemands, a-t-on prétendu, secondés parfois par la Milice. Comme si c'était si simple. Comme si l'administration française n'avait été que complice. Comme si les Allemands avaient été seuls à la manœuvre, alors qu'ils n'ont cessé de recruter, sur les ordres de Paris et de Berlin, des auxiliaires et des supplétifs pour mener la chasse.
Traquer les traqueurs de Juifs à travers les archives, telle est la tâche que se sont fixés Isaac Lewendel et Bernard Weisz. Cette recherche démarrée en 2005 conduit le lecteur sur les traces de vies criminelles jusqu'à Marseille et au-delà. On y côtoie des fonctionnaires zélés, des affairistes, des extrémistes, des SS en mission, des voyous et des repris de justice à l'affut. On y entend aussi la voix de Juifs qui, à la Libération, ont témoigné.
De l'ensemble se dégage une force documentaire qui bouscule bien des idées reçues. Le rendement du dispositif policier nazi, 20 à 25 % d'arrestations, est ainsi passé au crible d'une analyse qui agit comme un révélateur. Elle relativise le rôle de l'entraide parmi tous les facteurs qui ont contribué à la survie de la majorité, sans toutefois rien enlever à l'héroïsme de certains actes de solidarité.

 

Editeur : Nouveau Monde
Date edition : Mars 2013
ISBN ou ref : 2365833918
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Daniel Laurent le samedi 14 septembre 2013 à 07h17

Dernière contribution le samedi 14 septembre 2013 à 11h30

lue 4773 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Vichy, les Nazis et les voyous et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes