Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Le Défi de la neutralité

Diplomatie et défense dela Suisse 1939-1945

Georges-André Chevallaz

L’historien Georges-André Chevallaz, maintenant décédé, a été au cœur de la révision de l’histoire de la Suisse pendant la SGM, ceci parce qu’il a été l’auteur de livres d’histoire destinés aux écoles. On lui a reproché d’avoir fait peu de cas des liens économiques entre la Suisse et l’Allemagne. On peut admettre cette critique tout en soulignant qu’il est difficile dans le confort et la sécurité de faire comprendre, surtout à des écoliers, que l’art de la guerre ou de la paix passe souvent par des compromis ou par « le moindre mal ». Que c’est rarement tout noir tout blanc en dehors des pires dictatures où c’est vraiment souvent tout noir.

L’auteur parle de Pilet-Golaz, alors en charge du département politique et président en 1940, encore aujourd’hui hélas très mal compris et mal connu. Le fait qu’il n’existe aucune biographie à son sujet n’arrange rien ! Pourtant c’est probablement la personnalité suisse, avec Guisan, qui a eu la plus grande responsabilité au cours de l’histoire de la Confédération, ceci pendant le plus grand conflit dans l’histoire du monde.


Présentation de l’éditeur

Pourquoi, devant la menace que constituaient l’impérialisme allemand, son idéologie nationale-socialiste, autoritaire, totalitaire et raciste, la Suisse a-t-elle déclaré sa neutralité ? pourquoi n’a-t-elle pas rejoint d’emblée le « camp des démocraties » en fait limité à la France et à la Grande-Bretagne, qui après bien des tergiversations, se résolvaient à tenir tête à l’Allemagne ? »
C’est par cette double interrogation que Georges-André Chevallaz introduit sa somme sur la neutralité suisse pendant la Seconde Guerre mondiale, le Défi de la neutralité, et c’est à cette interrogation qu’il veut répondre. Au fil des chapitres, l’historien et ancien Président de la Confédération développe une « réflexion qui s’efforce (…) sans prétendre elle-même à l’impartialité absolue et à l’objectivité définitive - l’histoire est en perpétuelle révision - d’apporter quelques nuances dans l’appréciation encore radioactive, dans le jugement porté sur la neutralité, que certains condamnent aujourd’hui avec un courage rétrospectif, un intégrisme moral négligeant les réalités humaines, la foi louable-mais problématique-en un ordre nouveau où les frontières s’effaceront dans l’harmonie et l’identité universelles. »
Avec sa plume incisive, Georges-André Chevallaz s’est également livré à une réévaluation du rôle des acteurs principaux de la politique suisse à cette époque, notamment celui de Marcel Pilet-Golaz, chef du Département des Affaires étrangères, et du Général Guisan, ceci en rupture avec la condamnation de l’un ou l’hagiographie de l’autre. L’un et l’autre, dans leur missions complémentaires, ont contribué à tenir le défi de la neutralité, à sauvegarder au pays la paix et la liberté dans la tourmente européenne. Le livre se termine par un texte inédit de Marcel Pilet-Golaz destiné à son successeur Max Petipierre et traitant précisément dans dangers auxquels la Suisse fut exposée au cours de la Guerre mondiale 1939-1945

 

Editeur : Editions de l'Aire
Date edition : 1995
ISBN ou ref : 2-88108-409-5
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Christian Favre le mercredi 18 août 2010 à 10h00

Dernière contribution le jeudi 25 novembre 2010 à 15h24

lue 4703 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Le Défi de la neutralité et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes