Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

La république trahie

De l'affaire des généraux à l'affaire des fuites

Paul Marcus

La guerre d'Indochine a été traversé par trois grands scandales qui n'ont fait que décrédibiliser un peu plus les institutions gouvernementales et parlementaires de la IV° république: l'affaire des généraux, le trafic de piastres et l'affaire des fuites.

Dans un premier temps, l'auteur nous convit a un rapide tour d'horizon de l'affaire dite des généraux. Ou comment deux haut responsables de l'armée, les généraux Revers et Mast s'acoquinèrent avec un aventurier mi-espion mi-escroc, et comment un rapport dit secret ne le fut plus du tout par la force des choses puisque connu de tous amis comme ennemis.
Avec le trafic des piastres, nous suivons les travaux de la commission parlementaire d'enquête qui décrypta par le menu les mécanismes complexes comme les responsabilités de chacun dans cet odieux scandale...Le seul condamné dans cette peu glorieuse page de notre histoire indochinoise fut, me semble t'il, Jacques Despuech qui dénonça le trafic dans un livre sortie en 1953 puis réédité en 1974:"Le trafic des piastres".
L'affaire dite des fuites concerne elle le gros du livre de Paul Marcus à travers de larges extraits des débats parlementaires de l'époque. Car des fuites il y en eut et ce dès 1949. Mais l'affaire qui nous intéresse ici débuta sous le ministère Laniel en 1953 pour s'achever en 1956 par le procès des principaux accusés. Ainsi cela commença comme une vulgaire affaire d'espionnage avec des fuites au secrétariat du comité de la défense nationale, devint ensuite un règlement de comptes politico-judiciaire pour finir en pugilat le dernier jour du procès en 1956.
L'auteur complète son étude par des portraits détaillés des principaux acteurs de ces peu glorieuses affaires.

"Encore aujourd'hui, je m'interroge pour comprendre pourquoi tant de politiques intelligents et responsables de haut niveau ont pu faire crédit à des saltimbanques, à des trafiquants, à des escrocs tel Labrusse ou Roger Peyré, ou encore accepter inconditionnellement les observations dites "stratégiques" que leur présentaient des officiers soucieux de leur carrière, et en particulier, le général Revers. Le mal était profond et le restera donc longtemps..."(Henri Caillavet.p10)

bonne lecture

 

Editeur : le cherche midi
Date edition : 2009
ISBN ou ref : 978-2-7491-1412-5
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1945 à 1970
Région concernée : Ouest Europe et Asie/Pacifique

Proposé par Laurent Boussaton le jeudi 02 juillet 2009 à 18h55

Dernière contribution le samedi 04 juillet 2009 à 00h18

lue 3211 fois décrypter

 

Suivre le débat sur La république trahie et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes