Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Auschwitz

Léon Poliakov

"En histoire comme en littérature, il y a des "classiques" que l'on gagne à relire périodiquement. Les ouvrages de Léon Poliakov en font partie" écrit Annette Wieviorka au terme de la postface du livre.

Présentation de l'éditeur

En 1964, Léon Poliakov présente un recueil de documents intitulé Auschwitz. L'ouvrage est le premier du genre en France. L'auteur avait découvert et rassemblé des sources dans le cadre du Centre de documentation juive contemporaine ; elles avaient servi à la délégation française, dont il fut membre, au procès de Nuremberg. Car l'histoire du génocide en France a longtemps été écrite dans les marges de la communauté juive organisée, ignorée de l'Université, par des autodidactes qui apprirent sur le tas la rigueur de l'écriture de l'histoire. Poliakov était de ces très rares. Dans cette histoire totale, il conjugue, pionnier, les deux aspects qui étaient encore mal distingués : Auschwitz, haut lieu du génocide ; Auschwitz, camp de concentration où l'on vit, fût-ce d'une vie qui n'est pas une vie. Son attention à tout document nouveau et son extrême discernement le conduisent à intégrer un extrait du témoignage de Primo Levi, passé inaperçu, et à citer, comme illustration de la barbarie, le plaidoyer du médecin SS d'Auschwitz, Hans Münch, qui ne sera condamné par la justice française qu'en 2000.

Si depuis 1964, de nombreux ouvrages sur Auschwitz ont été publiés - et LdG en propose quelques-uns - celui de Poliakov sera une excellente synthèse décrivant ce qui fut le complexe d'Auschwitz ... à la fois camp de concentration et d'extermination mais aussi un centre industriel. Dans une démarche de sociologue Poliakov relate les problèmes administratifs posés aux nazis, le vie des détenus comme les Sonderkommandos affectés aux crématoires, les "privilégiés" du "Canada" - ces vastes entrepôts où étaient stockés les richesses prélevées sur les déportés - les "musulmans" parvenus au dernier degré d'épuisement, les "verts" qui survivaient par débrouillardise en organisant divers petits trafics, mais également ces SS, fonctionnaires qui ne se posent pas de question, qui accomplissent consciencieusement leur devoir.... "J'étais un rouage inconscient de l'immense machine d'extermination du Troisième Reich. La machine est brisée, le moteur a disparu et je dois en faire autant" écrivait Rudolf Höss (commandant du camp) dans sa cellule de Cracovie en février 1947.

Table des matières.

Présentation : Du génocide.

1. Les chemins d'Auschwitz.
2. L'industrie de la mort.
Les sélections.
Les gaz.
Les crématoires.
Le "Canada".
3. La vie à Auschwitz.
L'ombre des trusts.
La mort lente.
Les survivants.
Les fichiers d'Auschwitz.
La mentalité des SS.
Expériences médicales.
La Résistance à Auschwitz.
Auschwitz et l'Allemagne.

Témoignages.
Un survivant du Sonderkommando
Souvenir d'un enfant.
Un professeur d'université français.
Une détenue allemande.
Hoess, le commandant du camp
- vu par Eichmann
- vu par son jardinier
- vu par son psychiatre
- vu par lui-même.
Un baptême SS.
Annexe : "Faim et espérance de vie à Auschwitz" par le Dr Hans Münch.

Postface d'Annette Wieviorka.

Francis Deleu

 

Editeur : Gallimard (Folio / Histoire)
Date edition : 1964 (1ère édition)
ISBN ou ref : 2-07-033693-X
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Europe

Proposé par Francis Deleu le dimanche 24 mai 2009 à 19h06

Dernière contribution le jeudi 24 septembre 2009 à 18h40

lue 5045 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Auschwitz et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes