Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

La Résistance normande face à la Gestapo

Raymond Ruffin

«Des Résistants en Normandie? Premiere nouvelle!»
«En Normandie, la résistance fut inexistante»
«Ces combattants pour qui la Résistance est une sorte de violon d'Ingres héroïque....seront sans influence réelle sur le sort de la bataille»
Trois historiens ont écrit ces phrases pour le moins imprudentes et impudentes, car, outre l'insulte qu'elles représentent pour les survivants et les rescapés des camps nazis, elles laissent leur lecteur sur l'impression d'une population normande passive, attentiste et réservée.
Pour rétablir la vérité, et montrer au contraire l'importance, la vitalité et l'efficacité de la résistance normande, Raymond Ruffin, qui avait déjà retracé l'épopée de deux grandes formations clandestines locales dans son précédent ouvrage: " Les Lucioles de la Nuit ", a entrepris de faire revivre quelques uns des principaux groupes de l'Armée de l'Ombre en Normandie:
- Maquisards du Calvados, de l'Eure, de la Manche, de l'Orne et de la Seine-Maritime.
- Groupes francs de Rouen, du Havre, d'Evreux, d'Alençon, d'Argentan, de Granville, de Vire, d'Elboeuf, d'Avranches, d'Orbec, de Vernon, de Pont-Audemer, d'Yvetôt, de Blagny sur Bresle, de Domfront, de Ferté-Macé, de Saint-Hilaire du Harcouët.
- Réceptionnaires de parachutages de Neufchâtel, de Lion-la Forêt, de Sées, de Mortagne, de Flers, de Fougerolles-du-Plessy, de Condé sur Noireau, d'Ecouché, et de l'Aigle.
- Sédentaires du renseignement de Caen, de Saint-Lô, de Falaise, de Mortagne, de Lisieux, de Fécamps, de Vassy, de Thury-Harcourt, de Deauville, de Gisors et des Andelys.
Certes, ils ne furent pas tous, les valeureux volontaires du combat pour la Liberté, mais, à travers l'activité répressive des séides de la Gestapo et de leurs suppôts, qui leur fut si funeste, à travers cet éventail largement ouvert sur la province normande, l'auteur nous montre bien que les Résistants furent, n'en déplaise aux historiographes de bibliothèques, une force essentielle pour les combats de la Libération.
Bonne lecture
Prosper
( Source: 4° de couverture de l'ouvrage )

 

Editeur : Presses de la Cité
Date edition : 1977
ISBN ou ref : 2-258-00 325-3
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Prosper Vandenbroucke le dimanche 27 mai 2007 à 18h34

Dernière contribution le mardi 04 août 2015 à 08h42

lue 7085 fois décrypter

 

Suivre le débat sur La Résistance normande face à la Gestapo et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes