Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Les Français de l'an 40

2 tomes : "La guerre oui ou non ?" et "Ouvriers et soldats"

Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Présentation de l'éditeur :

1940 reste le grand traumatisme de la France contemporaine et son «refoulé» majeur. Il aura, somme toute, fallu cinquante ans pour que ce drame de la conscience nationale remonte à la surface de l'histoire et que revivent, par la plume d'un témoin et d'un acteur qui s'est fait historien, cet.autre chagrin et cette autre pitié. Non pas seule­ment au niveau des engrenages de chancelle­ries, des secrets de cabinets ministériels, des combinaisons d'État-Major, mais à travers les passions et les désarrois des Françaises et des Français.
Nul n'était mieux placé que Jean-Louis Crémieux-Brilhac pour écrire cette vaste fres­que en un style simple, savant et vivant. Mobilisé à vingt ans comme aspirant d'infan­terie, secrétaire à Londres du Comité de propagande de la France libre, il appartient à la génération qui a vécu de plein fouet l'effondrement de la France. Collaborateur de Mendès France, longtemps directeur de la Documentation française et conseiller d'État, il n'a jamais cessé de s'interroger sur les raisons de cette «étrange défaite». Sur le tard, il a repris tous les dossiers, plongé dans les archives françaises et étrangères, profité des papiers inédits (Daladier, Flandin, Monzie, Dautry, Déat), traversé les rapports de police, correspondances, écoutes télépho­niques, pour répondre aux questions clés : la France était-elle, moralement et matériel­lement, prête à la guerre? Où et à quels niveaux se situent les responsabilités de la défaite?
Le premier volume brosse le tableau des mentalités de guerre sur fond des années trente, du Front populaire et de Munich : les divisions de l'opinion devant l'Allemagne nazie, les incertitudes d'une nation anémiée physiquement et moralement et qui, mal remise de la saignée de la Grande Guerre, affaiblie par des années de médiocre poli­tique, écartelée entre la crainte du commu­nisme et la tentation fasciste, rongée de xénophobie et d'antisémitisme, se réfugie dans l'attentisme pour se lancer finalement au combat, à l'avant-garde des démocraties, à travers l'épreuve douteuse de la «drôle de guerre».
Le second volume scrute attentivement les deux fronts dont dépendait le sort du pays : industriel et militaire. Qui incriminer, si, en mai 1940, l'armement était incomplet, l'avia­tion insuffisante, la mécanisation manquée, la stratégie et la tactique inadaptées, le moral incertain et l'esprit d'offensive mal soutenu? L'auteur met en lumière - autres apports de l'ouvrage - le formidable effort de guerre entrepris à partir de septembre 1939 par le ministre de l'Armement Raoul Dautry; comme il montre, des Ardennes à la mer, le sursaut final des combattants de mai-juin 1940. Mais dans les deux cas, trop tard. L'histoire n'attend pas.


Bonne lecture
Laurent

 

Editeur : Gallimard
Date edition : 1990
Support : livre
Genre : récit ou roman
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Laurent Laloup le lundi 09 avril 2007 à 17h13

lue 5073 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Les Français de l'an 40 et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes