Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Grandclément Traître ou bouc émissaire ?

René Terrisse

S'il existe un événement qui a marqué l'histoire de la résistance pour le grand sud ouest, c'est bien l'affaire Grandclément.
Ainsi depuis la libération, cette affaire a belle et bien diviser aussi bien les milieux résistants que la communauté historienne.
André Grandclément, chef de l'OCM (organisation civile et militaire) de la région de Bordeaux (la région B) a t'il été un traite qui non content de dénoncer l'ensemble de son réseau aurait, par anti-communisme primaire, conclu un pacte avec le diable, en l'occurrence Friedrich Dohse de la Sipo-SD de Bordeaux. Il aurait ainsi livré des dépôts d'armes contre la libération d'un nombre certain de résistants emprisonnés.
 
Pourtant René Terrisse, dans son livre présenté ici, atténue quelque peu les faits. Oui Grandclément aurait livré des dépôts mais seulement ceux déjà connus des nazis et seulement cela, donc aucun résistants. Il explique aussi qu'il se serait sacrifié pour la cause réussissant, entre autres, après cinq jours d'incarcération à alerter ses hommes du danger, pratiquant ouvertement un double jeu, évitant déportation et nouvelles arrestations...
L'affaire, commencée en septembre 1943, ne se terminera que le 27 juillet 1944 par exécution de Grandclément, de sa femme et de Marc Duluguet, résistant accompagnant le couple, par un groupe armé de Roger Landes dit "Aristide", chef du SOE pour la région Bordelaise, et sur ordre de Londres.
Mais pourquoi exécuter Grandclément alors qu'il devait être évacué sur Londres.
Pour l'auteur plusieurs possibilités qui ne sont que des hypothèses:
"1-Grandclément"aurait"reproché à"Aristide"de ne pas avoir vu l'intérêt français dans les questions de parachutages, et d'avoir ainsi armé uniquement les groupes sous sa coupe.
2-Grandclément"aurait" été exécuté parce qu'il connaissait l'existence de certains contacts entre le SOE et le SD, voire même l'Abwehr.
3-Grandclément"aurait"été exécuté parce qu'"Aristide", après avoir épousé après la guerre Ginette Corbin,"aurait"voulu couvrir Charles Corbin, devenu son beau-père, de sa collusion avec la gestapo.
4-L'idée initiale d'"Aristide" était bien de mener Grandclément à Londres, mais qu'il "se serait"ravisé lorsqu'il constata que Grandclément connaissait certains dessous et ses agissements exacts."
 
Alors Grandclément, traître ou bouc émissaire ?
 
bonne lecture
 

 

Editeur : Aubéron
Date edition : 1996
ISBN ou ref : 2-908650-41-X
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Laurent Boussaton le jeudi 08 mars 2007 à 20h45

Dernière contribution le samedi 02 février 2008 à 20h49

lue 4984 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Grandclément Traître ou bouc émissaire ? et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes