Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Le magazine de l'histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Batailles & Blindés / Collectif

 

Au sommaire du n° 77 de Francis Deleu le lundi 06 février 2017 à 14h01

+ Un carnage en deux actes ! - 1re partie : La bataille de Suomussalmi
Lorsque l’Armée rouge se lance à l’assaut de la Finlande en décembre 1939, elle est loin de se douter de l’enfer qui l’attend : un adversaire résolu à défendre son sol, connaissant parfaitement le terrain et se jouant des conditions climatiques, l’attend de pied ferme. La 163e division de fusiliers et son 222e bataillon de chars vont en faire directement les frais, taillés en pièces par de petits groupes de soldats finnois qui leur tendront une série de meurtrières embuscades.
par Sylvain Ferreira.
+ Course contre la montre sur l’île « italianissime » - Gela et les combats blindés pour la Sicile
Le 10 juillet 1943, les Alliés débarquent en Sicile. Dès le premier jour des opérations, blindés allemands et italiens contre-attaquent, avec des résultats inversement proportionnels aux attentes. La bataille de Gela tourne à l’avantage des Américains grâce, notamment, à leur artillerie de marine et à l’engagement progressif de la 2nd US Armored Division. La suite de la campagne de Sicile, malgré d’importants renforts mécanisés allemands, sera une promenade de santé Alliés.
par Vincent Bernard.
+ Furia Germanica - Les Panzer contre-attaquent !
La découverte de reportages photographiques inédits vaut parfois d’accorder davantage de place à l’image qu’au texte. Tel est le cas avec cette série de clichés prise par un PK, Gerhard Ullrich, embarqué à bord d’un Panzer IV à l’occasion d’une contre-attaque blindée sur le front de l’Est à l’automne 1943. Escorte de Panzer-Grenadiere, assaut d’un village, accrochage avec les Soviétiques : tout y est !
par Yann Mahé.
+ L’alligator, le buffle et le serpent - Les Amtracs au combat
Ce sont les Marines qui vont conduire au développement et à la mise au point des blindés amphibies américains. Engagés dans les grands débarquements du Pacifique, les Amtracs vont rendre de nombreux services, aussi bien dans les phases d’assaut qu’en tant que « mules » amenant des approvisionnements et du matériel sur les plages, au-delà des barrières de corail. Efficace, la formule sera reprise en Europe, notamment pour le franchissement du Rhin.
par Luc Vangansbeke.
+ Les directives Tychsen - Préconisations d’emploi des blindés de la « Das Reich » en Normandie
En prévision du transfert imminent de son SS-Panzer-Regiment 2 « Das Reich » en Normandie, son commandant, Christian Tychsen, met au point, au tout début juillet 1944, des règles d’engagement tenant compte de la supériorité matérielle américaine et des contraintes particulières imposées par le bocage. Le document reproduit et commenté par Stephan Cazenave évoque quantité de cas tactiques, qui seront effectivement rencontrés par les chars de la division SS.
par Stephan Cazenave.
+ Une affaire de famille - Le raid de la Task Force Baum pour libérer le gendre de Patton !
Alors qu’est venu le temps d’en fi nir avec l’Allemagne, en mars 1945, le bouillant général Patton décide de lancer une colonne blindée dans un raid à travers les lignes de la Wehrmacht pour libérer… son gendre, prisonnier de guerre détenu à l’Oflag XIIIB d’Hammelburg depuis sa capture en Tunisie ! Le capitaine Baum se voit confier cette mission suicide digne d’un scénario hollywoodien, et dont l’issue sera loin d’être aussi favorable que l’espérait « Old Blood and Guts » !
par Luc Vangansbeke.
+ Ces Allemands du bout du monde - La Deutsche Motorisierte Kompanie en Afrique-Orientale italienne
Saviez-vous qu’une compagnie motorisée de 130 Allemands avait combattu les Alliés en Érythrée, sous l’uniforme italien, durant l’hiver 1940-41, bien avant l’arrivée de l’Afrika-Korps en Afrique ? La Compagnia Autocarrata Tedesca compte en effet parmi les unités les plus mystérieuses de la Seconde Guerre mondiale. Piero Crociani nous en fait le récit, avec, en plus, le témoignage du commandant de cette Deutsche Motorisierte Kompanie : Heinz-Werner Schmidt.
par Piera Crociani.
+ Actu
• Le programme Mobile Protected Firepower Vehicle
par Laurent Tirone


• 3 000 « nouveaux » chars pour l’Armée russe !
par Laurent Tirone.

*** / ***

lue 6099 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Batailles & Blindés

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  5 requêtes