Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Le magazine de l'histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Batailles & Blindés / Collectif

 

Au sommaire du n° 74 de Francis Deleu le mardi 02 août 2016 à 09h48

+ Combattre dans un Panther - Missions de l’équipage de l’autre « fauve » de la Panzerwaffe
À bord du char Panther comme si vous y étiez ! À partir du manuel Pantherfibel, Hugues Wenkin nous emmène aux côtés d’un équipage du célèbre « fauve » de la Panzerwaffe. Organisation des tankistes à bord de la machine, formation des hommes, répartition des rôles au combat et à l’arrière du front, cette étude nous immerge dans le quotidien des Panzerschützen affectés à ce char mythique et qui sont instruits dans le souci permanent de tirer le meilleur de ce matériel d’exception.
par Hugues Wenkin.
+ Centurion au combat - Baptême du feu au « Pays du Matin calme »
Développé pour combattre le Panzer V Panther en Europe, le char Centurion connaît sonbaptême du feu lors de la Guerre de Corée en 1950. Là, leséquipages espèrent affronterles redoutables T-34/85 mis en ligne par l’adversaire communiste. Toutefois, le « Paysdu Matin calme » ne s’avère que peu propice au combat mécanisé et les équipages britanniques vont devoir combattre des « hordes » de fantassins motivés qui n’hésitent pas à attaquer au corps à corps leurs puissantes montures.
par Laurent Tirone.
+ Les tueurs de Panzer de Staline - Les as de chars de l’Armée rouge
Bien moins connus que les Michael Wittmann, Otto Carius, Kurt Knispel ou Lafayette Pool, les as du combat blindé de l’Armée rouge n’en sont pas moins crédités, pour certains d’entre eux, de palmarès impressionnants. Pourtant, le décompte des victoires de ces hommes n’est pas simple, les critères d’attribution des succès et des récompenses de l’Armée rouge étant à l’époque des plus variables et des plus aléatoires. Cette très sérieuse étude signée Przemyslaw Skulski nous en permet d’en savoir plus sur ces héros de l’URSS !
par Przemyslaw Skulski (traduction par Vincent Bernard)
+ Felix Steiner - Le formateur des troupes de choc SS
De tous les généraux de la Waffen-SS, Felix Steiner est probablement l’un des moins connus. Resté dans l’ombre des Dietrich, Hausser et autres Eicke, il n’en reste pourtant pas moins l’un des hommes-clés de la formation militaire des troupes militarisées de l’Ordre noir. Il restera aussi comme le Kommandeur le plus emblématique de la division « Wiking » dont le parcours, contrairement à une légende encore tenace, se résume en 1941-1942 à une traînée de sang à l’Est.
par Xavier Tracol.
+ La grande lessive - La 1st US Army à l’assaut du Westwall
Dès septembre 1944, l’US Army arrive devant la ligne « Siegfried » qui barre l’accès à l’intérieur de l’Allemagne. Pour en détruire les ouvrages bétonnés et permettre le franchissement de la frontière aux divisions américaines, toute une gamme de matériels sont mis en avant. D’autres sont même spécifi quement conçus de longue date à cet effet, à l’instar du char super-lourd T28 et des automoteurs M40 et M43, qui ne seront fi nalement pas utilisés pour le rôle pour lequel ils ont été conçus. Retour sur ce pan méconnu de l’histoire de l’Arme blindée américaine.
par Luc Vangansbeke.
+ Blindorama - Iran 1936-1945
Berceau d’un empire rayonnant depuis l’Antiquité entre l’Asie mineure, le Caucase et le sous-continent indien, la Perse est située aux confi ns des territoires russe et britannique, deux puissances qui n’ont pas tardé à étendre leur infl uence à l’intérieur du pays. Après avoir reculé sous les coups de boutoir russes et ottomans entre les XVIe et XIXe siècles, ce pays chiite a attiré la convoitise du Royaume-Uni, dont les compagnies pétrolières ont découvert sur place un sol regorgeant de pétrole.
par Yann Mahé.
+ Actu : Les compétitions « sportives » de chars - Du Canadian Army Trophy au Strong Europe Tank Challenge
Compte tenu de sa population (5 189 435 habitants), la Norvège est dotée d’une armée relativement puissante (Main Battle Tanks Leopard 2, canons automoteurs M109, véhicules de combat d’infanterie CV9030…). Depuis la chute du Mur de Berlin, Oslo réduit ses efforts militaires (La part du PIB accordée à la défense s’élève à 1,6 %), et les effectifs de la Hæren (Armée norvégienne) ont fortement décru, avec 25 000 soldats, dont 9 000 conscrits. Malgré tout, elle cherche à conserver son savoir-faire dans le domaine de la guerre mécanisée en alignant des matériels modernes qu’elle tente de maintenir à niveau en dépit de la baisse constante des budgets de la Défense. Panorama des principaux équipements de la Hæren.
par Laurent Tirone.

*** / ***

lue 4276 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Batailles & Blindés

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes