Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Le magazine de l'histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Batailles & Blindés / Collectif

 

Au sommaire du n° 72 de Francis Deleu le jeudi 31 mars 2016 à 11h19

+ Dossier : Chars & débarquements - Analyse des échecs & réussites Allemands & Alliés
Le combat à livrer pour réussir un débarquement ou le repousser est, à partir de la deuxième moitié de la Seconde Guerre mondiale, la grande problématique des belligérants ; et celle-ci est devenue indissociable du char d’assaut. Indispensables pour procurer un appui-feu et un accompagnement efficace à l’infanterie mise à terre, puis pour élargir la tête de pont, incontournables aux défenseurs s’ils veulent repousser en force l’ennemi débarqué, les blindés jouent un rôle essentiel durant la phase de reconquête de l’Europe par les Alliés, ce dans les deux camps.
- Partie 1 : Les galets de la mort
- Partie 2 : Sie kommen !
- Partie 3 : Touché-Coulé sur Omaha Beach
par Stéphane Delogu.
+ « Fauves » dans l'enfer de hongrie - La fin des Panther de la « Totenkopf »
Fin décembre 1944, la 3. SS-Panzer-Division « Totenkopf » est transférée en Hongrie pour dégager Budapest, prise en tenaille par les attaques de l’Armée rouge. La I. Panzer-Abteilung, l’un des deux bataillons du régiment blindé organique de la « Totenkopf », participe aux opérations « Konrad » et « Konrad 3 », deux tentatives de dégagement d’importance de la garnison encerclée, prémices de la fin pour cette division SS consumée dans ces ultimes combats.
par Stephan Cazenave.
+ Guerre dans le bush ! - Les blindés de l'Armée rhodésienne au combat
Sous le nom de Rhodésie, le Zimbabwe est traversé par un violent conflit armé de 1965 à 1980, intimement lié à la décolonisation anglophone et lusophone qui s’opère au même moment dans cette région de l’Afrique. S’y opposent un pouvoir blanc et des nationalistes noirs, eux-mêmes fragmentés par des rivalités politiques et ethniques. Les haines entrecroisées entre ces acteurs exacerbent l’affrontement dès 1960, tandis qu’éclatent de violentes émeutes. Avec le bouillonnement des propagandes, le thermomètre des montées aux extrêmes n’en grimpe que plus haut. Le contexte de Guerre froide fait lui aussi gagner quelques degrés à une fièvre qui favorise toutes les formes de combat : du terrorisme à la guerre conventionnelle.
par Laurent Touchard.
+ Le chasseur des Balkans - Harry Paletta et les Sturmgeschütze de la « Prinz Eugen »
En août 1944, dans le sillage de sa puissante offensive « Bagration » en Biélorussie, l’Armée rouge déclenche l’opération « Jassy–Kishinev », qui lui permet de pénétrer dans les Balkans. Telle la théorie des dominos, tout le système d’alliances patiemment mis en place par la diplomatie allemande au cours des années 1939-42 s’écroule en quelques jours, et c’est dès lors l’ensemble du front d’Europe méridionale de la Wehrmacht qui est en danger. Celle-ci dépêche alors sur la ligne de front tout ce qu’elle peut, y compris les unités les plus improbables. Parmi celles-ci, la SS-Panzerjäger-Abteilung 7, qui va révéler un as : Harry Paletta.par Jean-Philippe Mavournel.
+ Blindorama - Pérou 1936-1945
Malgré des moyens militaires modestes, le Pérou a la singularité de disposer d’une armée innovante, qui réussit à intégrer très précocement les préceptes de la guerre moderne. Le pays va être en effet le premier du continent américain à engager des parachutistes dans un saut de guerre et le premier d’Amérique du Sud à disposer d’une véritable unité blindée digne de ce nom.
+ Actu : Les 100 ans du char - Au Bovington Tank Museum
Le célèbre Tank Museum de Bovington (Dorset), qui rassemble plus de 300 chars appartenant à 26 nations, est très certainement l’un des lieux de mémoire les plus importants en Europe dans le domaine de l’histoire militaire.

*** / ***

lue 3825 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Batailles & Blindés

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes