Martin Luther - Darlan - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Darlan / Bernard Costagliola

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1Sur l'histoire : Lucien Febvre et Raymond Aron de Bernard Costagliola

Martin Luther de Etienne Lorenceau le samedi 11 avril 2015 à 11h44

Il y a, malheureusement, aussi un autre Martin Luther pendant la période à laquelle ce site est consacré. C'était un pur nazi, antisémite impénitent, qui travaillait aux côtés de Brickendrop (surnom britannique de Ribbentrop). Il fut responsable du plan Madagascar, repris des négociations d'avant-guerre par Yvon Delbos avec le ministre des affaires étrangères de Pologne, l'antipathique Józef Beck.
Ce martin luther là était l'implant de la Gestapo et du SD de schellenberg dans le Auswärtiges Amt et il a concouru lourdement à la mise en place de la solution finale (il était d'ailleurs à la conférence de Wannsee).

Je me réjouis de fait de nos échanges car ma perception de Franklin Roosevelt et des causes de son anti-gaullisme est bien différente de ce qui est généralement énnoncé et se révèle dans son attitude vis a vis de la France (qu'il explique d'ailleurs à son fils Elliott à Casablanca) qu'il veut traiter comme une nation ennemi vaincue pour la coloniser avec le reste de l'Europe de l'ouest (politique préparée avec l'amgot, le lend-lease dont nous avions vitalement besoin, le plan Morgenthau, le plan Marshall...). Je m'incline avec respect devant tous les jeunes GI qui ont mis leur vie et leur intégrité physique et psychologique en ligne par idéal mais j'examine la politique de FDR qui les y avait amenés. La signature de l'accord entre Clark et Darlan, après les deceptions de FDR sur les capacités "politiques" sur Giraud et Noguès qui ne voulaient pas entrer dans ce type de discussions d'un "one World" sous tutelle américaine, ne m'en dissuade pas. Churchill et de Gaulle, avec leurs manoeuvres complexes et leurs ruses jointes ou indépendantes selon les cas, avouées ou non, ne cessent de monter dans mon estime.
Je finis les mémoires d'Anthony Eden, je finis le livre de François Delpla sur le Troisième Reich et, c'est promis, "j'attaque votre Darlan" en prenant également force notes

*** / ***

lue 5384 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes