Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

J'étais l'interprète de Hitler et de Mussolini / Eugen Dollmann

 

Fabrication d'archives ? de Christian Favre le lundi 16 mars 2015 à 06h40

Comme quoi tout peut être manipulé, pas seulement les témoignages.


P. 130-132

A ce moment, je me trouvai à Cinecitta, la cité romaine du film, aménagée par les Alliés pour recevoir les prisonniers de marque. On y trouvait un important assemblage de diplomates, de SS, de membres de la Gestapo, d'officiers et d'épouses de fonctionnaires du régime. Frau Marga Himmler et sa fille Gudrun y résidaient, comme l'attaché de police Herbert Kappler, le baron von Griesheim, major de l'Abwehr, qui avait participé au complot du 20 juillet 1944 contre Hitler, et le général Wolff qui, avec ma participation, avait sauvé la vie à des milliers de soldats allemands et alliés en engageant des négociations d'armistice avec Allen Dulles.
J'avais pour cellule un vestiaire qui sert de nouveau, aujourd'hui à Sophia Loren ou à Vittorio de Sica. Mon hôte était le major Bridge, de l'Intelligence Service britannique, homme fort sympathique, avec des lunettes à monture d'or et des manières d'universitaire.
Un jour, après quelques semaines de conversations animées et intéressantes entre nous, il parut dans ma cellule avec une bouteille de vieux Scotch et une liasse de papiers à écriture serrée qu'il déposa sur la table. Nous bavardâmes pendant une heure, puis il me dit :
- A propos, Colonel Dollmann, j'ai une petite demande personnelle à vous adresser. Ne pourriez-vous lire ces papiers et, à l'occasion, me dire ce que vous en pensez ?
Comme je n'avais rien de mieux à faire, j'étudiai attentivement le document. Au bout de quelques lignes, je compris qu'il semblait s'agir du Journal, tant recherché, du comte Ciano.
Mon ami Bridge revint quinze jours plus tard, Nous bavardâmes de nouveau autour d'une seconde bouteille de whisky. Au moment de son départ, je lui remis discrètement les papiers.
- Ah ! C'est vrai ! Les avez-vous lus ?
- Oui, M. le Major. Avec le plus grand intérêt.
- Vous avez tout de suite constaté qu'il s'agissait du Journal de Ciano.
- Oui, je m'en suis tout de suite aperçu
- Et qu'en pensez-vous ?
Je résolus de parler sans ambages.
- Mes compliments, Major. L'Intelligence Britannique a accompli un travail presque parfait. Il me regarda avec étonnement, puis sourit.
- Que voulez-vous dire par là, Colonel ?
- Tout non-initié trouvera ces papiers authentiques mais ceux qui ont connu Ciano, s'apercevront vite qu'il s'agit d'une « imitation » magistrale.
- Bien, fit-il en riant. Mais, dites-moi s'il vous plaît…Le style général est-il bon ?
- Excellent. Comme c'est toujours le cas chez vous, l'auteur de cette imitation s'est servi de lettres et de notes de Ciano comme modèles. Puis-je vous demander l'usage que vous comptez faire de ce bel exercice de style ?
Le major Bridge souriait toujours. Il leva son verre ;
- A votre santé, Colonel Dollmann ! Que pensez-vous de ce temps ? Chez nous, en Angleterre, cette saison est presque toujours froide et humide.
Le major but, mit les papiers sous son bras et prit congé, Je me consacrai pensivement au reste de la bouteille de whisky. Vrai ou faux, quel rôle pouvait encore jouer ce Journal de Ciano ? Le Journal authentique n’avait pu atteindre le but capital qu’on se proposait avec lui : servir d’objet d’échange pour la vie du comte. Il n’avait pas sauvé celui-ci du peloton d’exécution commandé par son beau-père

*** / ***

lue 2317 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 roman ! de françois delpla 17 mars 2015 11h45
2 Il me semble... de d.zambon 18 mars 2015 07h05

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur J'étais l'interprète de Hitler et de Mussolini

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes