Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre


Edition du 17 octobre 2014 à 09h56

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

En réponse à -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1tout de même... de françois delpla

Montoire, p.28 de Emmanuel de Chambost le vendredi 17 octobre 2014 à 03h00

Cher François,

Heureux propriétaire de ton excellent Montoire de 1996, je suis en mesure de te citer et de révéler à un large public ce que tu écrivais de Robert Paxton à la page 28.

"En 1972, Robert Paxton a fait considérablement progresser la recherche en reprochant aux résistants et aux vichystes d'avoir vu le régime de Vichy comme une entité passive. Effectivement, la théorie pétainiste suivant laquelle Vichy joue le rôle d'un bouclier tandis que le général de Gaulle, à Londres aurait été une « épée » n'avait guère été combattue par les gaullistes, si ce n'est pur dire que le bouclier était singulièrement inefficace, voire s'écartait de lui-même pour laisser passer les coups allemands. C'était adhérer au mythe de la « passivité» de Vichy que Paxton pulvérisa avec une belle énergie, montrant dans ce gouvernement une constante recherche de dialogue et de la collaboration avec l'Allemagne. Mais il faut constater que Paxton est tombé dans l'excès inverse. Que Vichy ait eu dans la collaboration un rôle actif, cela n'exclut pas que l'Allemagne en ait eu un aussi, ni même qu'elle ait constamment mené le jeu."

Je suis plutôt d'accord avec ce passage mais je n'y ai pas puisé mon inspiration en 2007 pour mon modeste texte qui montrait que l'utilisation non pertinente et biaisée de certains chiffres était mise au service de l'élaboration d'un point de vue qui allait se constituer en dogme.


Emmanuel

*** / ***

lue 2721 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire(s) de la Dernière Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes