Ce qui en dit plus sur Azéma que sur Barbier - « Vivre libre ou mourir. Plateau des Glières Haute-Savoie 1944 » - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

« Vivre libre ou mourir. Plateau des Glières Haute-Savoie 1944 » / Association des Glières

En réponse à -4 -3 -2
-1Le ministère et des historiens prennent leurs distances ! de Alain Cerri

Ce qui en dit plus sur Azéma que sur Barbier de Emmanuel de Chambost le mardi 12 août 2014 à 01h33

S'il est vrai qu'Azéma ait regretté « d'avoir cédé au forcing de Wierviorka », cela en dirait plus sur l'opportunisme d'Azéma que sur la thèse de Barbier. On espère quand même qu'à partir du moment où il a accepté de faire partie du Jury, il a fait correctement son travail.

Je comprends bien qu'il est difficile pour Azéma de publier maintenant une mise en cause de la thèse qu'il a validée, mais il reste quand même bien d'autres historiens qui n'ont pas fait partie du Jury et qui peuvent soumettre à des revues savantes des articles qui démontent ce qu'ils auraient jugé contestable dans le travail de Barbier.

*** / ***

lue 1412 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes